Liberman va abolir le monopole des rabbins dans la casherout afin de baisser les prix des produits cashers

Le marché israélien de la casherout s’ouvrira à la concurrence
nous crions après l’esclave.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le ministre des Finances Avigdor Lieberman et le ministre des Affaires religieuses Matan Kahana ont annoncé l’inclusion d’un plan global visant à ouvrir le marché de la casheroute à la concurrence dans le cadre de la loi sur la régulation économique. L’objectif du plan est d’améliorer les services rendus aux entreprises, d’alléger la charge réglementaire et de réduire le coût de la vie dans le pays (réduction des dépenses alimentaires des ménages).

On s’attend à ce que les mesures envisagées dans le plan conduisent à l’abolition du monopole existant, réduisent la charge pesant à la fois sur les producteurs alimentaires locaux et les établissements de restauration israéliens – hôtels, restaurants et cafés. Cette décision entraînera une réduction directe des coûts de certification, ainsi qu’une réduction du coût des produits casher pour la consommation domestique et la restauration. Les économies s’élèveront à des dizaines de millions de shekels par an.

🟦 ANNONCE 🟦

Selon le plan, le droit de délivrer des certificats casher sera transféré aux organisations privées pour toutes les entreprises sans aucune restriction. Actuellement, les rabbins locaux ont le droit exclusif de certification dans le domaine de la cacherout. Les organismes de certification privés, après avoir obtenu une licence du ministère des Affaires religieuses, pourront opérer librement dans tout le pays.

Le Grand Rabbinat sera chargé d’établir les normes de base de la halakha, mais les organismes de certification pourront les étendre. Une solution distincte sera développée pour les organisations de certification qui exigent des normes de casherout spécifiques afin qu’elles puissent également fonctionner en émettant des certificats casher.

Publicité 

Les dispositions du plan entreront en vigueur d’ici un an, et d’ici là, une disposition temporaire sera en vigueur, qui créera les conditions préalables à la concurrence sur une base territoriale : chaque rabbin pourra certifier des entreprises dans d’autres localités en dehors de son domaine de responsabilité actuel.

Le plan améliorera la vie de millions de consommateurs israéliens – laïcs, religieux, ultra-orthodoxes, traditionalistes – et réduira le coût de la nourriture en permettant à chacun d’acheter de la nourriture casher selon sa vision du monde et à un prix inférieur.

Le ministre des Finances Avigdor Lieberman : « La création de concurrence sur différents marchés est la pierre angulaire de la politique que je promeus dans divers domaines. Cela est également nécessaire dans le domaine de la cacherout, car la certification affecte directement le coût de la nourriture et le coût de la vie en Israël. Des changements fondamentaux sont nécessaires pour abolir le monopole existant. Cette décision améliorera principalement la vie des citoyens israéliens de tous les secteurs, ainsi que des prix plus bas. Je remercie le ministre des Affaires religieuses Matan Kahan d’avoir travaillé ensemble sur une solution qui changera la vie des Israéliens d’ici l’année prochaine. »

Un conseil, une info, une question ? Contactez nous !

Connaissez vous nos autres sites ? Répondez à ce questionnaire 

Abonnez vous à notre nouvelle Newsletter 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE

 

🟦 ANNONCE 🟦