Mensonge ou pas sur l’explosion proche de Natanz en Iran ?

Selon l’expert Abu Ali, le régime iranien a la réputation de publier des mensonges, en particulier concernant les explosions sur des sites sensibles et les incidents qui incluent l’activation de systèmes de défense aérienne (par exemple, après l’écrasement de l’avion de ligne ukrainien dans le ciel de Téhéran il y a près de deux ans).

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le meilleur indicateur est toujours les différentes versions à venir pour divers responsables iraniens dans les premières heures après l’événement. Parfois, après quelques jours, les mensonges sont exposés et ce qui s’est passé devient plus clair.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Voici la séquence chronologique des différentes explications fournies hier par des responsables iraniens à l’explosion dans la région de Natanz :

Initialement, les médias iraniens ont rapporté une explosion autour de l’installation nucléaire de Natanz. Plus tard, cela a changé en : « une explosion dans le ciel de Natanz ». Suite à cela, l’agence de presse iranienne « Fars » a rapporté qu’un avion avait déclenché l’activation des systèmes de défense aérienne iraniens.
Et enfin, l’armée iranienne a effectué un test de missile près de la centrale nucléaire de Natanz.

Publicité 

Il convient de noter que les gardiens de la révolution iraniens sont chargés de garder les installations nucléaires iraniennes, et non sous l’autorité de l’armée iranienne. Et pourquoi un exercice de lancement de missile a-t-il été mené dans une zone habitée par des civils et à proximité d’une installation aussi sensible ?

Il y a un sentiment croissant que les Iraniens cachent plus qu’ils ne révèlent.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦