Ministère de finances | Liberman prévoit de faire payer des taxes journalières aux automobilistes de Tel Aviv

Le ministre israélien des Finances Avigdor Liberman a convoqué aujourd’hui sa première conférence de presse depuis son entrée en fonction pour discuter du projet de loi sur les accords économiques, qui accompagnera le budget de l’État à la Knesset.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’une des clauses les plus controversées du projet de loi est la proposition d’un péage urbain pour les voitures qui circulent dans la région métropolitaine de Tel-Aviv pendant les heures de pointe du matin et de l’après-midi.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Mais en répondant aux questions sur le plan, Liberman a déclaré qu’il n’y avait aucune contradiction entre son affirmation selon laquelle il n’y aurait pas de nouvelles taxes et la proposition de péage urbain, qui serait promue pour dissuader les voitures en faveur des transports publics et non pour remplir les coffres du Trésor. Il a également précisé qu’il ne se battrait pas pour son application.

Liberman a déclaré : « Concernant le péage urbain, nous ne sommes pas venus remplacer les autres ministères. Si le ministère des Transports le soutient, nous irons de l’avant, et sinon, nous ne le ferons pas. Je ne vais pas construire un empire qui remplacera d’autres ministères ».

Le projet de loi propose que dans la région métropolitaine de Tel-Aviv, des frais progressifs soient facturés les jours de semaine et que les frais soient facturés par voie électronique via des caméras, comme sur l’autoroute 6 et la voie express de Tel-Aviv. La région métropolitaine de Tel-Aviv sera divisée en trois zones tarifaires : le centre de Tel-Aviv et les anneaux intérieurs et extérieurs.

Les conducteurs voyageant dans la zone extérieure entre 6h30 et 10h seront facturés 5 NIS pour traverser le périphérique et 10 NIS pour traverser le périphérique et le centre-ville de Tel-Aviv. Entre 15 heures et 19 heures, les conducteurs paieront 2,50 NIS dans la zone extérieure et 5 NIS dans chacune des zones intérieures et le centre de Tel Aviv. Ainsi, le tarif maximum à payer en une journée sera de 37,50 NIS et il y aura des réductions pour les conducteurs payés. Les bus, les taxis, les véhicules d’urgence et certains véhicules de service seront exonérés de la redevance.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦