Trois semaines après le dépôt de l’ acte d’accusation contre lui , le Premier ministre Benjamin Netanyahu annonce qu’il cessera d’exercer ses fonctions de ministre jusqu’au 1er janvier 2020 et nommera des ministres à sa place mais il n’a pas l’intention de quitter son mandat de Premier ministre. Cela signifie que Netanyahu cessera d’être ministre de la Santé, de la Diaspora et de la Sécurité sociale.

Netanyahu a signalé cela à la Haute Cour en réponse à la requête pour un gouvernement de qualité .

Les avocats de Netanyahu ont annoncé qu’il n’était pas obligé de démissionner de son poste de PM mais ont néanmoins choisi pour Bibi de cesser d’être ministre au début de la nouvelle année. Dans une réponse déposée par le procureur général, Netanyahu a rejeté la demande selon laquelle il devait démissionner, mentionnant qu’il était contre toutes les accusations portées contre lui et qu’il avait le droit à la présomption d’innocence.

Il a également été soutenu en réponse que la loi exige qu’un ministre ne démissionne qu’après une condamnation et ne s’applique pas au Premier ministre. La position de Netanyahu ne permet pas à la Haute Cour d’intervenir dans la question de la démission. « La confiance du public dans le système juridique exige une détermination explicite du législateur dans la loi.

« L’intervention judiciaire dans cette affaire est indigne et violera gravement le principe de la séparation des pouvoirs, la démocratie israélienne et l’autorité de la Knesset de régler la question dans une loi fondamentale explicite comme elle l’a fait. » Néanmoins, Netanyahu a annoncé qu’il cesserait ses fonctions. Cependant, Netanyahu a été contraint de démissionner de son poste de ministre après avoir réalisé qu’il serait obligé de le faire par le procureur général, en s’appuyant sur la règle du « Deri Pinhasi ».

Le lendemain du jour où Avihai Mandelblit a inculpé Benjamin Netanyahu, Kahol Laban a déclaré qu’il devrait quitter les postes ministériels. Cependant, Netanyahu lui-même pensait qu’il devrait le faire après que le conseiller juridique de la Knesset ait traité de cette manière spéciale.

Avihai Mandelblit n’était pas non plus pressé, l’appelant un «problème distinct».

En conséquence, à ce jour, Netanyahu a remis son portefeuille du ministre de la Défense Naftali à Bennett et a promis de nommer 3 autres ministres d’ici le 1er janvier.

Il n’est pas nécessaire de démissionner en cas de poursuites pénales contre lui, donc Benjamin Netanyahu continuera d’exercer ses fonctions.

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils ✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes

Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr