Netanyahu : « On peut revenir au pouvoir dans 2 semaines ou dans 3,5 ans »

S’exprimant lors de la conférence des chefs des autorités locales, le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu a promis un retour de son parti :

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Nous reviendrons rapidement et réparerons tout ». Cependant, il a aussitôt fait une réserve : « Cela peut arriver dans deux semaines ou dans trois ans et demi » – comme l’a noté le correspondant de « Khadashot 12 » Amit Segal, le leader du « Likoud » n’exclut pas que le gouvernement de Bennett-Lapid pourra tenir pendant toute la période qui lui est impartie par la loi…

Sachant que Benny Gantz et Gideon Saar ne feront rien pour aider, Netanyahu change de tactique et commence à parier sur des accords avec la « Liste commune » – sans votes arabes, le bloc religieux de droite est voué à perdre des voix sur un vote de non confiance dans le gouvernement. Le fruit du premier accord , organisé par le leader du Shas Aryeh Deri, a été la création d’une commission parlementaire chargée d’enquêter sur la discrimination à l’encontre des enseignants arabes dans le système éducatif.

La décision de Netanyahu de rester le chef du Likud cimente une coalition hétéroclite, ralliant ses membres contre un ennemi commun. Le Likoud en est conscient, mais il se rend également compte que le parti s’est de facto transformé en « parti Netanyahu » et qu’il perdra la majeure partie de l’électorat avec un autre chef.

Jusqu’à présent, personne à part Yuly Edelstein n’a risqué de défier le leadership de Netanyahu. Cependant, le murmure dans la faction du parti grandit. Le député David Bitan a refusé de voter avec le Likoud jusqu’à ce que les « déserteurs » qui ont raté le vote sur la loi sur le cannabis en violation de la discipline des factions soient punis. Le chef du parti Benjamin Netanyahu faisait partie des contrevenants.

Publicité 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦