PDG de Ben & Jerrys Israël : « Le contrat ne sera pas renouvelé si 1/2 millions de juifs sont boycottés »

Avi Singer, le PDG de Ben & Jerrys en Israël prend position contre la firme de glace américaine pour qui il travaille, et il annonce un ultimatum.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le PDG s’est dressé comme un mur face à l’impudence et aux conditions antisémites de la société mondiale et a décidé de ne pas renouveler le contrat avec eux s’ils boycottaient un demi-million de Juifs.

 » Soit les glaces seront vendues dans tout le pays, soit nous boycotterons à notre tour, la société mère. » a dit Avi Singer.

🟦 ANNONCE 🟦

Avi merci ! Au nom du public israélien, nous savons que ce n’est pas une décision simple, avec un prix monétaire de son côté.

La ministre de l’intérieur Shaked a demandé de ne pas boycotter les glaces du PDG en Israël pour le moment pour ne pas lui causer du tort car il est un sioniste et il est contre cette décision.

Publicité 

Le Premier ministre Naftali Bennett s’est entretenu avec le PDG d’Unilever, Alan Joop, propriétaire de Ben & Jerry’s.

Le Premier ministre a clairement indiqué qu’il prenait très au sérieux la décision de Ben & Jerrys de boycotter Israël, ajoutant qu’en fin de compte, c’était une filiale d’Unilever qui avait pris une mesure clairement anti-israélienne.

Le Premier ministre a souligné que du point de vue de l’État d’Israël, il s’agit d’un acte qui a des conséquences graves, juridiques et autres, et il agira vigoureusement contre tout acte de boycott dirigé contre ses citoyens.

Un conseil, une info, une question ? Contactez nous !

Connaissez vous nos autres sites ? Répondez à ce questionnaire 

Abonnez vous à notre nouvelle Newsletter 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE

 

🟦 ANNONCE 🟦