Des réservistes de Tsahal se battent pour Israël dans les campus universitaires

De gauche à droite, Michael Starr, Daniel Hochman, Noy Leyb, Tomer Bar-Lavi, Shar Leyb et Leor Bialy.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Ils pourraient voyager en Inde. Ils pourraient poursuivre des études et des carrières à Tel-Aviv ou à Toronto. Au lieu de cela, ce groupe remarquable de jeunes hommes qui viennent de terminer leur service avec les Forces de défense israéliennes (IDF) – dont plusieurs viennent du Canada et des États-Unis – visitent des campus à travers l’Amérique du Nord pour lutter contre l’antisémitisme et la propagande anti-israélienne.

Ils sont des bénévoles avec les réservistes en service, une organisation pour les réservistes de l’armée qui a été fondée en 2015 et qui se consacre à «répandre la vérité sur Israël et les Israéliens» en interagissant avec des étudiants de tous les horizons.

Portant des T-shirts blancs, avec «Defending Freedom from Hate» sur le devant, la délégation au Canada, composée de six membres, a pris la parole à Toronto le 8 octobre. Tous sauf un (du Kansas) sont nés et ont grandi au Canada.

Daniel Hochman, 24 ans, un grand homme musclé avec une fossette désarmante, a grandi à North York. Il est le fils de Brian et Pam Hochman, le deuxième de trois enfants élevés dans une maison chaleureuse et traditionnellement juive. Après le lycée, il a décidé de rejoindre l’armée israélienne et a fait l’Aliya. « J’ai été élevé pour être sioniste », a-t-il dit. « Mais la décision de partir en Israël est sortie d’une conversation avec Ernie Bloch, un survivant de la Shoah, alors que j’étais dans la Marche des vivants. Je lui ai demandé comment cela aurait pu arriver. Il a répondu : « Comment empêchez-vous que ce soit la vraie question. »

Les réservistes tentent de contrer la convergence croissante de l’antisémitisme et du sentiment anti-israélien sur les campus universitaires, avec des faits documentés et leurs propres histoires personnelles, expliquant le code moral élevé qui place les soldats israéliens à un risque plus élevé d’être blessé ou tué.

Tomer Bar-Lavi a déclaré à l’audience que «à maintes reprises», les soldats secourent les Syriens blessés et les amènent dans des hôpitaux en Israël, « même si nous savons qu’ils nous considèrent être l’ennemi « .

Ils pallient les mensonges propagés par des groupes comme les étudiants pour la justice en Palestine (SJP), qui infiltre les campus au Canada et aux États-Unis, avec des déclarations telles que : Israël est un Etat d’apartheid raciste dont le but est le « nettoyage ethnique » des Palestiniens ; et Tsahal est coupable de violences brutales et gratuites. Ils exigent le boycott, le désinvestissement et les sanctions contre les produits israéliens, le droit au retour des réfugiés palestiniens, la cessation des constructions en Judée-Samarie et le démantèlement des colonies dans les territoires dits occupés.

« Nous avons été hués et maudits et même crachés », a déclaré Bar-Lavi.

RoD, qui s’appelle Miluimnikim en hébreu, a été fondé en 2015 par le major Amit Deri, après avoir découvert que le mouvement BDS en Irlande fonde ses protestations sur des matériels fournis par des organisations israéliennes, comme Breaking the Silence, une organisation à but non lucratif sur les violations présumées des FDI dans les territoires palestiniens.

« Notre objectif est de contrer le système haineux contre Israël sur les campus nord-américains », a-t-il déclaré au Jérusalem Post . «Nous éduquons les étudiants et leur donnons des informations pour lutter contre les mensonges et la calomnie, ce qui les habilite à défendre Israël». En Israël, ils se battent contre des organisations telles que Breaking the Silence et B’Tselem.

À l’Université de Californie, Irvine, SJP ont été suspendus de l’exploitation pour les deux prochaines années académiques. La décision a été prise après que ses membres aient crié des chants horribles lors d’un événement organisé en mai par Students Supporting Israel pour tenter de le faire disparaître.

« Parce que nous venons d’ici, nous pouvons témoigner  (aux étudiants) d’une manière que les Israéliens ne peuvent pas », a déclaré Hochman. « Nous sommes ici pour rester et répandre la vérité sur Israël. »

Le lendemain, le groupe a rencontré plusieurs députés à Ottawa. « Tout le monde a fait en sorte que nous soyons sûrs de son engagement à soutenir Israël et à dénoncer le BDS », a déclaré Hochman.

Telegram  


Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !