«Seulement» 300 morts?

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

 

Pardonnez-moi de dire cela, mais je n’ai pas confiance dans ces types d’estimations. Le cabinet de sécurité a indiqué lundi que, tout au plus, 300 Israéliens allaient mourir dans une période de trois semaines, en cas de menaces d’une guerre venant d’un multi-front et en cas d’attaque vers l’Iran .

Selon les estimations, décrites comme le pire  scénario avec des milliers de missiles qui seraient lancés vers Israël depuis le Liban, la Syrie et la bande de Gaza dans le cadre d’une attaque iranienne, le scénario a pris en compte les défenses d’Israël à partir de 2012, avec un Dome de Fer qui n’a pas encore atteint son plein déploiement.

Les missiles également  lancés contre Israël de l’Iran, selon des experts de la défense ont une capacité pour Téhéran qui est limitée.

Selon les estimations de Ehud Barak, Jérusalem ne veut pas la guerre, a t-il dit dans une interview à Radio Israël en Novembre, mais même si une guerre sera faite contre son gré, les craintes de pertes massives ne sont pas fondées. En dépit de l’ assurance de Barak de pertes relativement faibles dans une guerre avec l’Iran, Kadima Zeev Bielski MK a mis en garde en Février que les défenses civiles d’Israël ne sont pas prêtes à protéger la population dans une guerre de missiles.

Près d’un israélien sur quatre  n’a pas accès à des abris, que ce soit les chambres communes ou renforcées dans les maisons privées, et Bielski, président du comité parlementaire pour les préparatifs de défense a déclaré que 40% n’ont pas de masques à gaz.

L’Iran doit être stoppé militairement à cause des ses armes nucléaires, car ce pays est  une puissance nucléaire. Je pense que nous devons être réaliste au sujet des conséquences. Ces évaluations supposent toutes trois choses. Tout d’abord, il n ‘ y a pas une protection suffisante du Dome de fer pour arrêter la plupart des missiles qui pourraient frapper des zones habitées. Cette protection n’existe pas et ne sera pas active avant une année. Est-ce vraiment nécessaire de frapper l’Iran ou faut il attendre une autre année? Je ne le pense pas.

La deuxième hypothèse est que  l’Iran n’attaquera pas pour éviter de toucher avec ses missiles  des zones à forte population arabes. Je ne crois pas à cette hypothèse . En 2006, un grand nombre des victimes de roquettes du Hezbollah étaient  des arabes israéliens  habitants les villes de la Galilée. Le Hezbollah et le Hamas ne se soucie pas des « Arabes israéliens » – ils sont heureux d’en faire des shahidim (et beaucoup d’ «Arabes israéliens» sont heureux de devenir des shahidim). Donc, l’idée que le Hamas ou le Hezbollah ne tireront pas de missiles à Jérusalem, en Judée et la Samarie, pour éviter des dommages aux arabes et aux  lieux saints islamiques est .. non prouvée.

Troisièmement, les évaluations supposent que les Iraniens n’oseront pas ajouter les ingrédients chimiques ou biologiques à des missiles sur Israël, de peur qu’Israël les frappe impitoyablement. Désolé,mais ce genre de menaces ne fera pas peur le  régime iranien qui se soucie pas de  représailles israéliennes contre sa population civile en réponse à une attaque chimique ou biologique.

Nous devons être mieux préparés que nous le sommes aujourd’hui. Toutes les évaluations comme celle-ont pour but de convaincre les politiciens qu’il n’y a pas de nécessité d’agir pour corriger leur négligence concernant  le front intérieur au cours des six dernières années.

Que D…protège notre peuple et notre pays Israël.