Tsahal laisse des Libanais se rendre en Israël pour récolter des olives

Tsahal a fait aujourd’hui un geste de bonne volonté envers le peuple du sud du Liban face à la grave crise économique dans le pays voisin. L’armée israélienne a autorisé les habitants des villages frontaliers à franchir la « ligne bleue » de la frontière et à récolter les olives des oliviers du côté israélien.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Cela a été rapporté mardi par les médias israéliens et libanais.

« Au vu de la situation économique du Liban et en signe de bonne volonté envers le peuple libanais, Tsahal a ouvert la frontière aux habitants des villages de Meis al-Jabal, Blida et Aytarun (c’est en face de Kfar Blum et Ramot Naftali sur la Galilée – éd.). Tsahal a autorisé les travailleurs agricoles à franchir la Ligne bleue dans certaines limites et à récolter des olives sur le territoire israélien », a déclaré le service de presse de Tsahal.

Publicité 

Un porte-parole de Tsahal a déclaré à France-Presse que depuis le 10 octobre, plusieurs de ces groupes libanais ont pu traverser la frontière.

Les événements du côté libanais ont été observés par les soldats du contingent de l’ONU dans le sud du Liban FINUL, dont le commandement a rendu compte du geste des Israéliens du côté libanais.

L’armée israélienne a décidé qu’un tel geste ne mettrait pas en péril la sécurité à la frontière nord.

En juillet de cette année, alors que la crise économique s’aggravait au Liban, le ministre de la Défense Beni Gantz a offert son aide à l’État voisin. « À la lumière de la situation économique désastreuse au Liban et compte tenu des tentatives du Hezbollah d’approfondir la présence financière iranienne dans ce pays, j’ai contacté la FINUL via le groupe de contact de Tsahal et j’ai discuté avec eux de la possibilité d’envoyer de l’aide humanitaire au Liban », a ensuite tweeté Gantz. Il n’y avait, bien sûr, aucune réponse.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦