A 36 ans, l’Israélien David Barashi est un clown professionnel de la santé qui voyage à travers le monde pour remonter le moral des enfants malades. Dans le passé, il a travaillé en Ethiopie pour des orphelins mais aussi pour les survivants du tsunami en Asie.

Il est titulaire d’un diplôme en médecine de clown à l’Université de Haïfa. À l’heure actuelle, Barashi est au Népal avec les médecins et les infirmières pour aider les enfants malades et surtout pour leur remonter le moral avant qu’ils ne commencent la chirurgie .

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les médecins et les infirmières népalais font de plus une formation en clown médical, grâce à l’aide d’Israël qui espère améliorer la santé des enfants népalais, qui nécessitent des soins spéciaux pour aller en chirurgie.

Des études ont démontré que les programmes de clowns médicaux peuvent réduire considérablement la douleur et les craintes subis par les patients dans les hôpitaux. Plus de 10 ans après le film Robin Williams « Adams Patch »qui raconte l’histoire de la vie réelle d’un médecin qui pensait que l’humour faisait partie des soins, le Népal a découvert que le clown médical peut avoir un effet positif et réel sur les patients, selon l’Agence France Presse.

Barashi a affirmé: «Tout le monde peut faire le clown. Quand vous êtes dans un hôpital, vous ne devez pas voir un  » malade » et le côté douloureux du patient, il faut le voir comme une personne en bonne santé, comme un enfant . Nous avons tous un enfant à l’intérieur de nous et faire le clown à l’hôpital, c’est aussi responsabiliser l’enfance.  »

Le Népal est un des pays les plus pauvres de la planète. La personne moyenne au Népal gagne moins de  1,25 $ par jour. En 2007, le gouvernement népalais a approuvé les soins de santé comme un droit fondamental pour l’homme selon leur constitution intérimaire, et il a mis en place une politique de gratuité des soins pour les plus pauvres et les plus vulnérables de la société népalaise, selon  le Daily Times. Néanmoins, près d’un quart de la population du Népal n’a toujours pas accès aux soins de santé les plus élémentaires.

Selon Adam Levene, le chef adjoint de la mission israélienne au Népal, «Employer des médecins peut être une entreprise coûteuse mais ça en vaut la chandelle. Les études ont montré que le clown pourrait entraîner jusqu’à 30 % de guérison plus rapide sur les enfants.   »

L’un des objectifs principaux de clown médical est d’obtenir un personnel médical plus sensibles aux difficultés des enfants malades. Selon Barashi, « J’ai travaillé dans les hôpitaux plus de 10 ans, et j’ai vu des médecins et des infirmières qui n’ont pas l’air motivé. Par exemple, une infirmière qui travaille dans un hôpital pendant 20 ans, et qui participe au programme commence à jouer avec les enfants.  »

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

1 COMMENT

  1. abdelilah

    j ai un bac +4
    prof de cirque au maroc
    deja travaille avec des ecoles privees au marov de hat nivau
    avec l ecole chaloum live

    je suis :

    •animateur micro bilingue ; caravane et anniversaires ecoles et societe
    •magicien professionnel (magie sur scène + magie du clos up+ Magie de proximité ou table)
    •jongleur professionnel (3 4 a 5 balles cerceaux et massues diabolo bâton de diable)
    •essachier

    00212699303535

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.