Une enquête d’investigation révèle l’affaire classée de 100 pédophiles dont des membres de la Knesset innocentés : Le parquet dément .

Dans une enquête choquante et passionnante diffusée hier soir sur l’émission de la journaliste Sivan Cohen Saban, il est décrit comment l’État d’Israël a libéré une centaine de pédophiles sous les auspices de la loi, qui ont été enregistrés en train d’avoir des conversations sexuelles avec des mineurs et de venir avoir des relations sexuelles avec eux, parfois moyennant des frais.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

On sait depuis longtemps qu’Israël est un paradis pour les pédophiles : des verdicts embarrassants, un très grand nombre d’affaires de pédophilie qui ont été classées, le manque de répression et d’encadrement des délinquants sexuels et l’absence d’un registre de la pédophilie comme dans tous les pays occidentaux. Ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquelles Israël est le pays de la pédophilie en Occident. Ajoutez à cela les secteurs dans lesquels la pédophilie et les crimes sexuels sont «fermés» derrière des portes closes, l’absence d’exigence de vérification du casier judiciaire parmi les employés du ministère de l’Éducation et le fait que même Yaakov Litzman , un ministre éminent du gouvernement, a aidé une femme pédophile à s’échapper et à recevoir l’asile en Israël simplement parce qu’elle était juive, et vous obtenez un pays qui, sous les auspices de la loi, aide les pédophiles à se déplacer librement et à continuer de nuire aux enfants.

D’après une enquête particulièrement complète menée à l’Université de Haïfa et au projet Triana il y a environ deux ans, il ressort que 17,7% des enfants juifs et 23,2% des enfants arabes en Israël ont été abusés sexuellement, la moitié de ceux qui auraient été abusés sexuellement , violées ou tentées de viol, les chiffres étant plus élevés pour les filles de cette section. Pourquoi ? Plus de 300 000 pédophiles errent parmi nous .

Dans une enquête diffusée hier soir dans l’émission de Sivan Cohen Saban sur Network 13, dans le prolongement d’une enquête menée par l’ancien chef du bureau de la criminalité de News 13, Maor Tzur , le cas d’ Elad Ben Nun , un « chasseur de pédophiles » qui a finalement extorqué ces gens en leur demandant des centaines de milliers de shekels pour ne rien révéler, dont certains, selon lui, sont des responsables dans l’économie et la société. Ben Nun a parlé avec ces personnes en ligne, s’est présenté comme mineur, a développé avec elles des conversations à caractère sexuel et a même organisé des rencontres avec elles à des fins sexuelles, parfois contre rémunération.

Selon toute logique humaine, et aussi selon la loi, ce sont des pédophiles par excellence. Seulement cette fois, dans le cas de Ben Nun, ils sont devenus les victimes « extorquées ». La police israélienne, le bureau du procureur général et le juge Michal Burnett ont choisi de se concentrer sur Ben Nun, et les crimes d’extorsion, et non sur les crimes de pédophilie d’environ 100 personnes, dont certaines travaillent dans des milieux éducatifs avec des adolescents. Les mêmes personnes qui ont été victimes de chantage sont venues dans les salles d’interrogatoire, ont admis qu’elles étaient venues à la réunion avec Ben Nun en pensant qu’elles venaient avoir une relation sexuelle avec un mineur, mais au-delà de cet interrogatoire, il ne s’est pas passé grand-chose. Certains d’entre eux ont été interrogés avec un avertissement, mais aucun téléphone portable ou ordinateur n’a été confisqué à aucun d’entre eux, et aucun acte d’accusation n’a même été déposé contre aucun d’entre eux. Oui, environ 100 adultes qui ont eu des conversations à caractère sexuel et organisé des rencontres sexuelles avec un mineur, aux yeux de la police et du parquet ne sont pas des criminels.

Le bureau du procureur a admis plus tard que c’était une erreur de ne pas continuer à enquêter sur certains d’entre eux, mais le fait est qu’aujourd’hui, une centaine de personnes errent dans notre espace public, dangereuses pour notre société et nos enfants. L’article qui a été diffusé hier est l’un des documents les plus importants diffusés sur Kan, et il devrait être un énorme signal rouge clignotant pour tous les membres de notre société.

Tzur, qui couvrait l’affaire lorsqu’elle a explosé, a admis qu’il subissait d’énormes pressions de la part du bureau du procureur pour qu’il « abandonne » l’histoire, et son nom a été diffamé plus d’une fois en raison de son implication dans l’affaire. Dans le même temps, Ben Nun et son avocat, Charlie Sebag , affirment fermement que la même liste de pédophiles comprend des noms très anciens, et même deux qui siègent actuellement à la Knesset. Une affirmation démentie par le parquet.

Tzur a déclaré hier soir dans le studio de Cohen Saban qu’en fin de compte, les preuves contre ces personnes sont écrites en noir sur l’acte d’accusation de Ben Nun, et lorsqu’il a été interviewé dans l’article lui-même, il a raconté comment des hommes dans la quarantaine, la cinquantaine et la soixantaine sont entrés dans le tribunal l’un après l’autre et raconta comment ils s’étaient arrangés pour rencontrer des mineurs à des fins sexuelles et quand ils avaient fini, le juge les remercia et passa au suivant. Le fait que ces pédophiles aient raconté au tribunal comment ils s’en prenaient à un mineur en ligne, et qu’ils s’en soient tirés sans aucune accusation, devrait ébranler tous les pédophiles de cette société et nous amener tous dans la rue, pour manifester.

Voici une phrase de la phrase de Ben Nun qui incarne toute l’absurdité  » Par les actions de l’accusé, il a violé les valeurs protégées de la tranquillité d’esprit de la victime, sa sécurité, sa liberté et son autonomie privée. Des actes de ce genre nuisent même à la fondements de la société et de l’État de droit et exigent des peines réelles et appropriées. »

En fin de compte, le seul nom autorisé à être publié dans cette affaire était le nom du chasseur d’extorsion – Elad Ben Nun. Le juge Michal Burnetta accédé à la demande du bureau du procureur et a interdit la publication des noms des pédophiles de peur d’endommager leurs quotidien et leur vies.

Et qu’en est-il des préjudices potentiels pour les enfants et les filles ? Le juge ne le voit pas comme un problème apparemment. Tzur a été précis dans ses propos et s’est demandé dans une interview pour l’article que même si un seul de la même liste faisait du mal à un enfant ou une fille, que dirait le bureau du procureur ? Qu’il s’est assis dans une salle d’interrogatoire, a décrit la méthode, a admis au tribunal, et pourtant elle l’a libéré ? C’est une question qui devrait se lamenter dans nos têtes et surtout de tous ceux qui ont couvert cette effroyable affaire. Tzur a déclaré que le bureau du procureur a informé les médias qu’il s’agissait d’un imposteur, qui a trompé de nombreuses victimes, mais je doute que quelqu’un qui a regardé cette enquête le considère comme le principal criminel de l’histoire. Même s’il a commis des crimes et que sa famille a payé un lourd tribut, et même s’il ne fait aucun doute qu’il mérite d’être puni pour eux, il est impossible de ne pas secouer la tête et d’être choqué quand on réalise que Ben Nun a été condamné à presque 12 ans de prison, et un pédophile qui est effectivement reconnu coupable de tels crimes par un tribunal, est généralement condamné au moins.

Cette histoire doit résonner. Dans les gros titres, dans les rues, dans les conversations matinales sur tous les lieux de travail, dans les réunions de comité dans les écoles et les jardins d’enfants, et surtout dans la tête et le cœur de ceux qui ont libéré la même longue liste de pédophiles. Chaque jour où cette liste n’est pas révélée, et chaque jour où il n’y a pas de registre des pédophiles dans l’État d’Israël comme dans tous les pays occidentaux réformés, est un jour où nous abandonnons la vie et la sécurité de nos enfants, sous la protection de la loi, pas moins. L’État d’Israël peut investir des millions de shekels dans la création de Moked 105 – le siège de la protection de l’enfance en ligne et dans des émissions de service qui expliquent aux parents comment protéger leurs enfants. Tout cela ne servira à rien si, en fin de compte, les pédophiles sont libérés sous les auspices de l’État.

Informez vous en temps réel !

Rejoignez nous sur Telegram en cliquant sur ce lien :

https://t.me/infoisraelnews

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !