Une nouvelle vague de COVID en Europe : les pays se préparent à un deuxième rappel de vaccination

La montée du coronavirus en Europe en mars n’était pas un accident : les données d’incidence de ces derniers jours montrent une augmentation constante du nombre de nouvelles infections.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Ainsi, en France, au point le plus bas du déclin de la vague «omicron», le nombre quotidien de personnes infectées est tombé à 52 000, et le 25 mars, il était déjà d’environ 143 000. La croissance hebdomadaire était de 74% – l’avant-dernier vendredi, elle était de 97,5 mille. Le taux journalier hebdomadaire moyen est de 117 000.

Il y a 1 095 patients pour 100 000 habitants aujourd’hui, soit une augmentation de 33 % en une semaine. Le taux le plus élevé en Bretagne est de 1 764 pour 100 000. Très nombreux en Normandie, Alsace, Lorraine, Ardennes.

En Italie, il n’y a pas de croissance, et on note même une légère baisse. Vendredi, 75,6 mille nouveaux cas de COVID ont été détectés dans le pays contre 81,8 la veille. Reuters rapporte que le nombre de morts en Italie est passé de 182 à 146.

Les choses vont particulièrement mal en Allemagne : là-bas, ces derniers jours, la courbe d’incidence a atteint son pic sur toute la période de la pandémie. Jeudi dernier, le nombre quotidien de personnes infectées a dépassé 300 000, alors qu’au plus haut point de l' »omicron », il y en avait 247 000. Le ministère allemand de la Santé a appelé les personnes de plus de 60 ans présentant des facteurs de risque (y compris les patients hypertendus) à se faire vacciner un deuxième rappel.

En Australie, une campagne de revaccination à la quatrième dose démarre également en avril. Ils espèrent ainsi contenir l’augmentation de l’incidence avant le début de l’hiver.

En France, ils estiment que l’une des raisons de la propagation du virus est le refus de porter des masques. Cette idée de médecins est suggérée par des données sur l’incidence parmi les écoliers et les enseignants : depuis le 14 mars, les élèves et les enseignants étaient autorisés à être à l’école sans masque, 100 000 enfants infectés et 10 000 enseignants y ont été identifiés. C’est deux fois plus que le temps avant le retrait des masques. Jean-Paul Stahl, infectiologue grenoblois, a déclaré dans un entretien à Europe1 que la suppression des masques dans une population moins vaccinée que les autres entraîne inévitablement une recrudescence des cas. La vieille histoire : bien que les enfants soient moins sensibles au COVID-19, ils infectent rapidement les autres. « Le variant circule plus chez les jeunes que chez les adultes vaccinés », précise-t-il.

Il ne fait aucun doute que l’arrivée de 3,7 millions de réfugiés d’Ukraine ne fait qu’aggraver la situation épidémiologique en Europe, puisqu’ils ne sont pour la plupart pas vaccinés.

 



Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.



SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

🟦 ANNONCE 🟦