UNESCO: La Tombe de Rachel appartient aussi aux chrétiens

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

L’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture), qui a accepté l’adhésion de l’Autorité « Palestinienne » en tant qu’État (qui n’existe pas…), et affirme que le tombeau de Rachel et le Tombeau des Avot à Hevron  [Ma’arat, Caveau des patriarches] ne sont pas des sites exclusivement juif, mais également appartiennent aux chrétiens et aux musulmans.

Israël a annoncé que les deux lieux saints, visité par des milliers d’années, sont inclus dans les sites du patrimoine national du pays.

Publicité 

Le tombeau de Rachel est situé juste au sud de Jérusalem, « sur la route d’Ephrata », près de Bethléem, où la Bible (Genèse 35:19)  racontre que Jacob (symbole du peuple juif) a enterré la matriarche, sa femme Rachel.

Les autres matriarches Sarah, Rivka et Leah – et les ancêtres Abraham, Isaac et Jacob sont enterrés dans le caveau des Patriarches à Hébron, où le Bible rapporte que Abraham a  acheté par un grand somme cette parcelle.

Toutefois, le directeur de l’UNESCO, Irina Bokova, a accepté l’avis du Coordonnateur spécial du processus de paix des Nations Unies au Moyen-Orient, Robert Serry, qui a averti que l’inclusion d’Israël concernant les deux sites juifs bibliques pourraient nuire au « processus de paix » (mais les roquettes envoyés quotidiennement…surement pas!)

La déclaration de l’agence basée à Paris, n’explique pas le prétendu lien entre le tombeau de Rachel et les religion chretienne et musulmane. Mais, il ya deux ans, il a été proclamé  que le Tombeau de Rachel était en fait un site musulman depuis des milliers d’années, même si l’Islam a été fondé il ya 1500 ans seulement…..

Les chrétiens et musulmans ont construits sur les structures juives construites dans le Caveau des Patriarches pendant les Croisades et la conquête musulmane. Les Juifs ne furent autorisés à se rendre au sein de la Tombe des Patriarches pendant plusieurs années.

Pendant l’occupation jordanienne de 1948 à 1967, les Juifs n’étaient pas autorisés à visiter les sites juifs à Hébron, la vieille ville de Jérusalem et ailleurs dans la région, les chrétiens ont également  interdits de visiter leurs lieux saints.

L’Autorité « Palestine » a intensifié ses efforts pour récupérer plusieurs endroits dans Yehuda veShomrom rester sous sa souveraineté, y compris la mer Morte et les grottes de Qumran, où les rouleaux de la Mer Morte ont été découverts datant d’il y a 2000 ans, en 1947.

 

Source : Tzvi Ben Gedalyahu pour Arouts Sheva

🟦 ANNONCE 🟦