Le député néerlandais d’origine turque a refusé de serrer la main du Premier ministre Netanyahu lors de sa visite à l’édifice du Parlement. Netanyahu a répondu: « Aujourd’hui, nous avons vu à nouveau un exemple clair de ceux qui veulent la paix et ceux qui ne la veulent pas  »

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Cet incident embarrassant s’est déroulé aujourd’hui, aux Pays-Bas, lors de la visite du Premier ministre Benjamin Netanyahu au parlement néerlandais. Lorsque le premier Ministre israélien est arrivé au niveau de Tonhan Cozzo, un Néerlandais d’origine turque, il lui a dit qu’il refusait de lui serrer la main.

Netanyahu a fait une sorte de grimace à Kozo, et a continué son chemin en saluant les autres députés. Ensuite, Netanyaou s’est exprimé de son avion volant vers Israël : «Aujourd’hui, nous avons vu à nouveau un exemple clair, de ceux qui veulent la paix et ceux qui ne veulent pas la paix, je vais continuer à présenter la position d’Israël fièrement à travers le monde et  renforcer sa position internationale, et comme dit Menahem Begin:..« Celui qui a un nez tordu – restera avec un nez crochu « .

Rappelons qu’il y a trois semaines, le judoka israélien Ori Sasson , a voulu serrer la main de son adversaire égyptien, après l’ avoir vaincu dans le huitième de finale aux Jeux olympiques, mais il a refusé.

L’incident, tel que présenté par ce membre du Parlement néerlandais est similaire.

Le député Amir Peretz du camp sioniste a condamné la conduite de Kozo, faisant valoir qu’il est préjudiciable au camp de la paix, « Kozo est un député néerlandais d’origine turque qui se soucie du bien-être du peuple palestinien à Gaza. Cependant, il a manqué  aujourd’hui une grande occasion en refusant de serrer la main du Premier ministre Netanyahu lors de sa visite « .

Peretz a ajouté: «Puisque tel est le parti travailliste néerlandais, je me sens une obligation particulière de souligner que les boycotts et la haine ne favorisent pas la paix. Au contraire, un tel comportement sert la peur et nourrit la suspicion du public en Israël et n’aide pas le peuple palestinien.

Netanyahu et moi sommes profondément divisés sur le chemin de notre vision. Il prend en charge l’intensification de contrôle sur le peuple palestinien et Israël veux devenir un Etat binational qui serait ni juif , ni démocratique. Je soutiens la solution de séparation des deux pays, et fixe une limite et la réconciliation entre les peuples, si possible. Néanmoins, un tel manque de respect fondamental du membre néerlandais du Parlement pour un Premier ministre israélien – frappe chaque citoyen Israélien.

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.