Des sources palestiniennes ont fait parvenir des informations importantes au journaliste Elior Levy, correspondante de Ynet. Ils ont déclaré que Yasser Barghouti était derrière les récents attentats terroristes perpétrés à Ofra et Givat Assaf, relâchés dans le cadre de «l’accord Shalit» et exilés au Hamas selon l’Autorité palestinienne.

Yasser Barghouti était l’un des commandants de l’aile militaire du Hamas lors de la deuxième Intifada. Il a été condamné à neuf peines de réclusion à perpétuité pour sa participation aux attentats qui ont coûté la vie à neuf Israéliens. Il a été libéré en 2011.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’une des conditions de l’accord prévoyant la libération de milliers de prisonniers palestiniens en échange de Gilad Shalit était son expulsion à Gaza du plus dangereux des terroristes libérés. Le Hamas a profité de la situation : un « groupe de la Cisjordanie » a été créé à Gaza pour organiser des attaques terroristes en Judée-Samarie et utiliser les liens familiaux des terroristes déportés. Le groupe comprenait également Yasser Barghouti.

Mercredi, le neveu de Yasser, Salih Barghouti, a été tué lors d’une opération de l’armée en tant que participant à l’attentat terroriste perpétré dans la localité d’Ofra. Le lendemain, jeudi, les terroristes ont tiré sur les soldats de Tsahal sur l’autoroute 60, à l’avant-poste de Givat Assaf.

Selon les services de sécurité, les dernières attaques terroristes contre l’utilisation d’armes à feu dans les territoires de Judée-Samarie sont envoyées et organisées depuis Gaza. Soutenant le « silence » dans le secteur en échange de carburant et de valises d’argent, le Hamas tente de « mettre le feu » au territoire placé sous le contrôle de son adversaire politique, Abu Mazen.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !