96 % des armes illégales saisies en Israël se trouvent dans des localités arabes

Guerre contre le crime dans la société arabe : en trois jours, les policiers du district nord ont déchiffré deux meurtres, un à Yarka et un du village de Zarzir qui ont eu lieu récemment. Dans le cadre de la guerre contre le crime, les policiers ont déchiffré des affaires de meurtre tout au long de l’année, saisi des armes et procédé à une série d’arrestations de suspects.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Pas plus tard que le week-end dernier, la police du district nord a perquisitionné 63 maisons dans une vingtaine de communautés arabes, au cours desquelles une quinzaine d’Arabes présumés ont été arrêtés, qui détenaient des dizaines de milliers de shekels confisqués par la police. De plus, le meurtre à Yarka de juillet dernier dans lequel un jeune homme a été assassiné a été résolu.

Dans le cadre de la guerre contre le crime dans la société arabe, la police a déposé 22 actes d’accusation contre des suspects accusés de meurtres survenus en 2021. Pendant ce temps, la plupart des cas de meurtres dans la société arabe sur lesquels la police enquête est en cours d’enquete.

🟦 ANNONCE 🟦

Comme vous vous en souvenez peut-être, jeudi dernier, Hossam Othman, 30 ans, a été abattu dans un véhicule sur Allenby Road à Haïfa. Le personnel du MDA l’a évacué à l’hôpital de Rambam pendant qu’il effectuait des opérations de réanimation, mais à l’hôpital, les médecins ont été contraints de déterminer sa mort. La police a ouvert une enquête.

Le lendemain – vendredi, des coups de feu ont été tirés sur un homme d’environ 55 ans dans la ville de Nazareth, a déclaré le technicien médical d’urgence MDA Nihad Tator : « nous sommes arrivés et avons vu l’homme inconscient, blessé. Nous avons effectué des tests médicaux sur lui, il était sans signe de vie et nous avons dû déterminer sa mort sur place. »

Publicité 

 

🟦 ANNONCE 🟦