Tous ceux qui ont déjà examiné les composants des produits ont vu le concept des « émulsifiants » et c’est là que réside le problème. L’un des grands défis des aliments mous et liquides consiste à connecter l’eau et la graisse de manière à ce que le mélange soit stable.

La substance commune qui permet cette activité est un « émulsifiant » constitué de glycérine. L’émulsifiant permet la connexion de substances sans affinité chimique, telles que l’huile et l’eau. Il empêche également la cristallisation du sucre et prolonge la durée de conservation du produit, stabilise et prévient les changements de texture des aliments, adoucit, etc… Le rabbin Zvi Ben Reuven, dans un article sur le site Web « Fitness », a écrit qu’en fait, il n’existait pratiquement aucun produit dans lequel l’intégration de la glycérine dans l’industrie alimentaire moderne n’était pas une préoccupation.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Il existe deux procédés pour la production de glycérine. Le premier, la décomposition chimique de la graisse en glycérine et en acide, pose un problème halachique, car la graisse ne subit pas de processus la modifiant de manière significative par rapport à ce qu’elle était. Étonnamment, cependant, le second processus, décomposer les graisses au moyen de soude caustique, a été autorisé par un grand nombre de personnes au cours des années, en partie parce que ce composant ne peut être manger par un chien mais il y a quelque chose de complètement différent dans la glycérine selon le rabbin Ben Reuven.

Par exemple, selon le Tsiz Eliezer, une possek Halaha qui n’est autre que Eliezer Yehouda Waldenberg affirme qu’il permettrait à la glycérine car le matériau a tellement changé que l’interdiction ne nous est plus imposée. Cependant, même ceux qui autorisent ces produits ne le font que sous certaines conditions, qui n’existent pas nécessairement dans chaque produit. Sans une surveillance attentive et sans savoir si la glycérine provient de l’usine (comme c’est le cas dans de nombreux produits en Israël), la consommation des produits pose problème.

Au grand regret des conservateurs traditionnels, la glycérine est une substance très appréciée dans l’industrie alimentaire. Elle est insérée dans les glaces, les chocolats, les sauces comme la vinaigrette à la moutarde, les margarines et d’autres produits. Les traditionalistes devront renoncer à la vraie glace italienne et essayer de trouver un substitut casher. Dans la plupart des pays du monde, vous pouvez acheter des glaces auprès de la société américaine Hagen-Das, dont la plupart ont reçu la surveillance de l’organisation de formation américaine OU.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !