Commentateur saoudien : « Les Palestiniens doivent obtenir la nationalité jordanienne »

Les Palestiniens doivent s’intégrer civilement et politiquement au Royaume de Jordanie, selon un article d’un écrivain saoudien, considéré comme proche du gouvernement, qui a fait grand bruit dans la presse arabe ces dernières semaines.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

L’auteur est Ali Shihabi, membre du conseil consultatif du projet Niem – la ville futuriste en cours de construction sur les rives de la mer Rouge. Dans le passé, il a occupé plusieurs postes de direction dans les domaines de la banque et des communications.

Dans un article publié ce mois-ci, Shihabi écrit qu’Israël est une réalité sur le terrain qui doit être acceptée. Il a déclaré : « Les Palestiniens doivent s’adapter à la douloureuse réalité et poursuivre leur vie sans être retardés à cause de faux espoirs et d’illusions.

Dans l’article, il critique vivement les réfugiés palestiniens et affirme que d’autres communautés de réfugiés, qui n’ont pas reçu un soutien similaire, ont pu se rétablir. Entre autres choses, il note que l’illusion du retour a servi les intérêts des régimes arabes en leur donnant une excuse pour ne pas accorder la citoyenneté aux réfugiés.

Dans ce contexte, le conseiller saoudien affirme que le principal problème palestinien est le manque de citoyenneté qui rend difficile la mobilité et la liberté de mouvement. Il propose donc un futur royaume qui inclurait la Jordanie, la bande de Gaza et des territoires de Judée-Samarie, qui sont peuplés de Palestiniens, sont continuellement connectés et reliés à la Jordanie, c’est-à-dire pas des enclaves. un partenaire.

Shihabi note que Jérusalem est une monnaie d’échange solide pour les Palestiniens, tandis qu’une renonciation symbolique aux revendications sur Jérusalem avec des arrangements appropriés dans les lieux saints peut être utilisée en faveur de son plan. Concernant les Palestiniens dans les pays arabes, y compris le Liban, l’auteur note qu’ils pourront obtenir la citoyenneté de la nouvelle entité jordanienne tout en bénéficiant des droits de résidence au Liban. Cela permettra aux Palestiniens de bénéficier de tous les droits civils et de la résidence étrangère.

L’article a suscité de vives critiques. Un journal jordanien a rapporté que « Pour ceux qui ne connaissent pas M. al-Shihabi, il est le fils de l’ancien ambassadeur saoudien en Turquie et aux Nations Unies et au Pakistan ». « Shehabi est considéré comme faisant partie de l’élite proche de l’héritier saoudien et n’a pas réussi à promouvoir Ben Salman à Washington. »

Il est également écrit qu’il s’agit d’un « article dangereux dans son langage vide, qui répète les agendas de la droite israélienne selon lesquels la Jordanie devrait être la patrie alternative des Palestiniens par le biais de la citoyenneté palestinienne ». Il menace l’existence de la Jordanie. Le roi Abdallah a répété à plusieurs reprises l’a rejeté. »

Un autre publiciste a noté dans un article du journal Rai Al-Yom : « J’ai suivi avec tristesse et dégoût il y a quelques jours l’article de l’écrivain arabe dont l’article se présentait sous la forme d’idées politiques empoisonnées sur la Jordanie et la Palestine et blessait leur peuple. .. surtout en Jordanie malheureusement. L’auteur a jeté ça derrière lui.Le service d’Israël et le sionisme et ses projets d’expansion.

L’auteur a affirmé que « l’article est en fait un ballon expérimental porteur de messages politiques et économiques et de décisions délibérées prises. Il était intéressé à les diffuser dans les médias pour faire une chose principale – éliminer la question palestinienne aux dépens de l’État jordanien.  »

Cette tempête survient lorsque le prince héritier saoudien Muhammad bin Salman se lance dans une campagne politique. Selon l’agence de presse Reuters, Ben Salman devrait arriver en Égypte demain pour une rencontre avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Il devrait se rendre plus tard en Jordanie et en Turquie.

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !