Une délégation japonaise de survivants de l’attaque atomique sur Hiroshima s’est rendue en Israël pour demander l’abolition des armes nucléaires au Mur des Lamentations, le site le plus sacré où les juifs peuvent prier dans la vieille ville de Jérusalem, ce lundi 10 septembre 2012.
Un groupe de survivants de l’attaque de Hiroshima a organisé une manifestation à Jérusalem appelant à la fin des armes nucléaires. En 1945, les Etats-Unis lancèrent une bombe atomique sur la ville d’Hiroshima, conduisant à la capitulation du Japon et à la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’explosion a détruit presque entièrement la ville et tué pas moins de 140.000 personnes. (AP Photo / Sebastian Scheiner)

Mais c’est à Jérusalem, (et pas en Iran) qu’un groupe de survivants de l’attaque de la bombe atomique d’Hiroshima a décidé de manifester, appelant à la fin des armes nucléaires.

Le groupe a » visité » les lieux saints de Jérusalem, ce lundi avec des affiches ou il était écrit « abolition du nucléaire» en japonais.( je préfère quand ils prennent leur appareils photos…)

Cette visite intervient sur fond de tensions croissantes entre Israël et l’Iran sur le programme nucléaire de la République islamique. Israël avec d’autres pays pensent que l’Iran cherche à obtenir des armes nucléaires, une accusation que Téhéran nie.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Soixante-neuf ans après le drame de Hiroshima, Nagayama Iwao, un survivant dit «toute utilisation de l’atome doit être interdit, même pour les actes d’intimidation. »

Est un message contre Israël ? Pourquoi ne pas manifester ainsi à Tehéran ?

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !