Wikimedia Commons File:Women of the Wall

Malgré le fait que le mois dernier, les femmes du mur ont reçu un ordre restrictif sur le lieu de leurs prières et qu’une place leur ait été assignée, des dizaines de femmes du mur occidental ont tenu à provoquer les autres femmes faisant leur prières et ont fait irruption dans la place centrale des femmes, en criant sans respecter ni l’endroit, ni le public présent. Les femmes aujourd’hui ne peuvent plus prier sans être dérangées par une horde de femmes qui crient et chantent fort pour provoquer le public et attirer les cameras sur elles.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Après que l’organisation « Women’s Wall » ait reçu un ordre d’interdiction de se rendre au Mur des Lamentations le mois dernier, l’administration du Mur espérait que leur première prière depuis l’expulsion serait menée correctement et sans provocation inutile pour Hosh Hodesh.

Mais, contrairement à des estimations et aux attentes, des dizaines de femmes membres de l’Organisation ont atteint la place du Mur occidental et ont commencé à provoquer, même si elles ont un lieu attribué.

Rappel, le mois dernier, un certain nombre de l’organisation des femmes sont venues pour Roch Hodech Sivan, mais ont fait face aux policiers qui les ont réprimées par une amende qui stipule : « Je vous informe que vous avez violé la conclusion du procureur général, parce que vous n’êtes pas allées dans la zone désignée, et le mois prochain vous serez réprimées. »

Parmi celles qui ont été exclues : Les femmes du mur, Anat Hoffman, et son adjointe Tammy Gottlieb, la directrice de l’organisation, Leslie Zacks ; Le chantre du matin Yochi Rappaport Zirler ; Et les membres du conseil, Rachel Cohen Yeshurun ​​et Irena Lot.

Comme indiqué, malgré leur exclusion le mois dernier, les femmes ont choisi de se conduire de façon irresponsable ce matin et de provoquer une émeute sur la place du mur occidental.

« Comme nous l’avons déjà averti par le passé, le ministre des Affaires religieuses doit demander au Gardien du Mur et à la police d’organiser et d’activer le système d’application de la loi afin d’arrêter les provocations constantes, par les femmes du mur. « 

« Nous nous attendons à ce que le système juridique comprenne que la conduite abusive et violente des femmes du Mur doit prendre fin et que leurs évaluations optimistes sont différentes des faits sur le terrain. Quand la police israélienne se tournera-t-elle vers le fait qu’elles doivent se rapporter à ces événements tout comme elles se rapportent à d’autres manifestations violentes dans tout le pays ?

Ils ont ajouté que « les Femmes du Mur méprisent le système judiciaire et la police israélienne ! »

Les femmes du mur ont choisi de s’assimiler parmi les femmes orthodoxes, créant une émeute et un conflit en violation des directives du Ministère de la Justice. « 

Des sources ont noté que «de hauts représentants du ministère de la Justice étaient présents sur  la place du mur afin de suivre de près les événements sur le site et de constater une violation flagrante des lois et des directives des femmes du Mur. Les Femmes du Mur violent les directives. « 

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

1 COMMENT

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.