La rhétorique anti-israélienne d’Erdogan a atteint un nouveau sommet ces jours-ci. Le président de la Turquie a déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec Poutine que le nombre de Palestiniens blessés dans les affrontements avec les forces de sécurité israéliennes a atteint 2 000. Quatre morts dans les émeutes à Jérusalem-Est et les coups qu’Israël inflige au Hamas après les attaques à la roquette, Erdogan a présenté cela comme un massacre. Selon lui, Israël utilise la situation autour de Jérusalem pour mettre encore plus de pression sur les Palestiniens.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Il a ajouté que l”administration de Trump est complice dans “l’effusion de sang”.
Pendant ce temps, tous les observateurs israéliens notent la nature relativement modérée de la réaction des Palestiniens à la déclaration de Trump. Cette réaction était loin de l’Intifada, à laquelle le chef du Hamas Ismail Haniyeh a appelé. Cela s’est produit, entre autres, grâce à l’action intelligente de la police métropolitaine, qui a ouvert Al-Aksa aux visiteurs de tous âges vendredi dernier, ce qui a empêché les affrontements à grande échelle.

Hier, en parlant à la fête de l’AKP à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme (!), Erdogan a exprimé son ton menaçant contre Israël, et a profité de ce passage anti-juif bien connu du Coran.

“Ceux qui pensent qu’aujourd’hui ils possèdent Jérusalem, demain ils ne trouveront pas d’arbre, derrière lequel vous pouvez vous cacher”, a déclaré le président turc.

Toutes les personnes présentes, bien sûr, connaissait cette citation du Coran, qui est entré dans la charte de l’organisation terroriste du Hamas: « Le jour du Jugement ne viendra pas tant que les musulmans, n’auront pas terminé la lutte contre les Juifs, et ne réaliseront pas la prophétie que les Juifs qui se cachent derrière des rochers et des arbres seront detruits. “Pierres et arbres leur diront:” A propos des musulmans, O Abdullah, il y a un Juif derrière moi, venez le tuer. “.

Il a également déclaré qu’à l’occasion de la Journée des droits de l’homme, il a salué “ses frères palestiniens qui ont été persécutés sur leurs terres pendant des milliers d’années”. Les déclarations d’Erdogan sont citées par le journal turc Sol .

Yaakov Ahimeir, l’un des principaux journalistes internationaux de la télévision israélienne, a suggéré que le gouvernement israélien veux rompre ses relations avec Ankara sans attendre qu’Erdogan ne le fasse. Yair Lapid, le leader de “Yesh Atid”, s’est exprimé dans la même veine .

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

1 COMMENT

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.