Et à la fin, il ne se convertit pas ! – Par l’association SOS

 

Les lecteurs ne seront pas choqués par ce titre un brin provocateur, qui spoiler (ou divulgâche pour les défenseurs de la langue française) la fin du film de Gad Elmaleh.
On peut penser (voire espérer) qu’un grand nombre de Juifs ne sentiront pas le besoin d’aller voir ce film.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Mais il est bien sûr également possible (voire probable) que certains d’entre nous éprouveront un intérêt, une curiosité après tout légitimes, compte tenu du sujet, qui nous concerne tous à des degrés divers, et de la grande notoriété du cinéaste-humoriste. Ne serait-ce que pour se faire sa propre idée…

Disons donc d’emblée qu’il est inutile de payer une place de cinéma ; le personnage joué par Gad Elmaleh va jusqu’au seuil du baptême, mais décide finalement, dans un épisode de confusion spirituelle, de ne pas se convertir !
Voilà, vous savez (presque) tout…

Pour le reste, le film hésite entre la comédie et l’œuvre à message spirituel, mais tout cela n’a pas un grand intérêt, et manque singulièrement de profondeur. Il ne pourra convaincre ni des chrétiens sincères, ni des Juifs observants. Il fera l’unanimité des tièdes !

La sœur de Gad déploie nombre d’arguments contre le christianisme, et aucun d’entre eux n’est réfuté dans le film. Le problème, c’est qu’il aime, mais il ne sait pas pourquoi. Il reste dans le domaine de la séduction, du sentiment. On le comprend, c’est son métier ! Mais vient un temps où il faut sortir du domaine de l’émotion, et justifier sa croyance en raison.

Seulement voilà, les moyens intellectuels manquent, et il ne va pas les chercher aux bonnes sources. Les personnages que le cinéaste a décidé d’interroger sont généralement insignifiants, incompétents (Madame Horvilleur) ou franchement niais (un curé et une bonne sœur).

C’est la grande tare du christianisme : il a mis l’amour au dessus de toutes les valeurs, et au nom de cet amour, il a fait couler des fleuves de sang juif !

L’auteur se dit séduit par l’esthétique de la liturgie chrétienne. On est toujours dans l’émotion. Il est vrai que les Juifs n’ont pas bâti de cathédrales. Depuis la destruction du Temple, une telle possibilité ne nous a pas été donnée. En chrétienté comme en Islam, la Synagogue ne devait jamais dépasser la hauteur de l’église ou de la mosquée.

Pourtant, les chants de la synagogue (ashkénaze ou séfarade) ne sont pas les moins beaux, et la musique des Juifs d’Europe centrale compte parmi les plus émouvantes du monde. Les plus grands pianistes, les plus grands violonistes sont juifs. Felix Mendelssohn, Gustav Mahler, George Gerschwin, pour ne citer que quelques noms, figurent parmi les plus grands compositeurs de l’histoire de la musique. Marc Chagall, Amedeo Modigliani, Camille Pissaro, Sonia Delaunay, Chaïm Soutine entre autres, ont marqué la peinture contemporaine de manière décisive.

Le Judaïsme ne rejette pas l’émotion esthétique, mais il ne s’en tient pas là. L’homme a été doté de l’intelligence et du discernement, et il doit en faire usage pour comprendre la Parole révélée. C’est ainsi que nous bénissons le Créateur dans la prière quotidienne : « אַתָּה חוֹנֵן לְאָדָם דַּֽעַת – Tu gratifies l’homme de la connaissance. »

Le plus grand édifice que nous ayons construit, c’est le Talmud et l’ensemble de la Loi orale, presque totalement ignorée du monde chrétien, et dont malheureusement Gad ne connaît ni la profondeur ni la beauté.

Depuis Moshé Rabbénou et la révélation au Sinaï, depuis les grands et les petits prophètes, et les hommes de la Grande Assemblée, les Tannaïm de la Mishna, les immenses penseurs de la Guémara, puis ceux du moyen-âge, Rashi, Rambam, Rabbénou Yona, Ramban, puis ceux de la renaissance, Rabbi Yits’haq Luria, Rabbi Yossef Caro, l’auteur du Shoulkhan Aroukh, le Ram’hal, le Ba’al Shem Tov, et puis les formidables interprètes de la Torah du dix-neuvième siècle, Rabbi Ḥayim de Volozhyn, Rabbi Shnéour Zalman de Lyadi, le Sfat Emet et le Meshekh Ḥokhma, le Ḥafets Ḥayim et le Rav Shimshone Raphaël Hirsch, et tant d’autres.

Cette liste éminemment incomplète n’est pas « un inventaire à la Prévert ». Elle montre les fondations et les pierres de touche d’un colossal édifice intellectuel, sans rival dans l’histoire humaine. Il n’existe rien de comparable dans le monde chrétien. Vouloir remplacer cela par des chants liturgiques et des statues est totalement vain ! Comme le disait le philosophe Franz Rosenzweig , lui aussi un moment tenté par la conversion : « Je suis témoin du feu. Pourquoi irais-je m’intéresser à de minuscules étincelles ? »

Dans la scène finale du film, le personnage entre dans l’église, prêt à recevoir le baptême. Son père refuse de l’y suivre, mais sa mère entre à sa suite. Elle lui donne un tableau qui représente la « vierge Marie », mais le visage est celui de la mère de Gad.
C’est une illustration de la confusion mentale qui le possède. Rien de tout cela ne repose sur une démarche rigoureuse. C’est un parcours égocentrique, qui aboutit à une impasse. C’est une réponse à ceux qui conseillent de « suivre son cœur », de faire confiance aux sentiments.

Nous ne faisons pas confiance aux sentiments. Nous disons ; « Na’assé veNishm’a », l’expression que Gad Elmaleh aime à répéter. Cela veut dire : nous accomplirons les commandements divins tels que la Torah et nos Maîtres les ont fixés. Et nous consacrerons notre temps à l’étude de la Torah, pour comprendre (c’est la signification de « nishm’a ») et approfondir le sens de la Parole divine.

Pour finir, il n’est pas utile de se déplacer et de gaspiller le prix d’une place de cinéma. Donnez le montant à une caisse de Tsedaka, ce sera de l’argent bien dépensé…

N.B. : l’auteur de ces lignes n’a pas vu le film, et ne le verra pas. Mais il s’appuie sur un témoignage digne de foi, c’est le cas de le dire !

Association SOS – Sauvetage d’Ordre Spirituel

Infos Israel News se lie au projet, pour devenir pilier :
[email protected]

🔥 PARTAGEZ 🔥

Pour devenir pilier de ce projet :
[email protected]

✅Rejoignez le groupe WhatsApp pour nous aider à combattre ce fléau
https://chat.whatsapp.com/Ir1qBMSl0pz99DQYurwseO

✅ YouTube https://youtube.com/channel/UCrXUOvxFg1XeEIofaTFjtEA

✅ Instagram
https://instagram.com/sauvetagedordrespirituel?igshid=YmMyMTA2M2Y=

✅ TikTok
https://www.tiktok.com/@sauvetagedordrespirituel?_t=8We1WROOexu&_r=1

✅ Facebook
https://www.facebook.com/profile.php?id=100086910584121

Association
SOS – Sauvetage d’Ordre Spirituel
Soutenue par :
Le Rav David Touitou
Le Rav Ron Chaya
Le Rav Yehia Benchetrit
Le Rav Shimon Gober

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/