Guerre civile ? Voici comment la crise au Liban affectera Israël…

« Il y a une crise et des tensions » : Hier soir, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah , a prononcé un discours dans lequel il a violemment attaqué et même menacé les factions chrétiennes au Liban, après avoir abattu sept civils dans un quartier chiite.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Est-ce un indice de guerre civile, de situation économique et d’instabilité politique ?

Pr Eyal Zisser , un expert en orientalisme de Tel-Aviv Yoav Mintz radio Nord 104.5FM , et a assuré : « les affrontements au Liban ne nous toucheront pas ».

Lorsqu’on lui a demandé si la situation actuelle faisait allusion à la possibilité d’un déclenchement de guerre civile, l’expert Mizrahi a répondu :

« Je ne pense pas qu’une guerre civile éclatera si rapidement. Ce n’était pas un événement simple, mais pas inhabituel, et depuis lors, tout le monde a essayé de la contenir. Il y a une crise et il y a de la tension. »

Publicité 

Se référant aux déclarations de Nasrallah au sujet de son intention de déployer des troupes et des forces pour répondre aux attaques contre le Hezbollah, Mizrahi a supposé que « c’est un style ‘soutenez-moi parce que je suis fort’.

La plupart des Libanais ne sont pas membres du Hezbollah, ce sont des menaces vaines, et bien sûr, aller à la guerre est la dernière chose qu’il veut ».

Concernant les chances d’implication occasionnelle d’Israël dans ces développements, Zisser a déclaré : « Nous devons toujours garder les yeux ouverts. Cela ne nous concerne pas, ils sont occupés avec leurs problèmes à l’intérieur du pays, le Hezbollah le sait aussi.

Il a ajouté : « Même pendant qu’il (le Hezbollah ) était occupé à combattre en Syrie et aux problèmes internes, il a su rester vigilant envers Israël, et nous a montré à maintes reprises que si nous cherchons à exploiter cette réalité depuis 2006, il comprend le destruction qu’il peut apporter. Leur intensification au combat est une grande préoccupation pour Israël. »

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦