Fuad, Aziz, Khaled et Murad Al-Atrash, bédouins de la tribu Al-Atrash du Negev, reconnus coupables d’avoir volé près de 200 000 litres de carburant de l’armée israélienne, ont signé dimanche un accord de compromis avec le ministère de la Défense contre une indemnité de 700 000 NIS.

Dans le cadre de la procédure pénale engagée à leur encontre devant le tribunal de première instance d’Ashdod, les quatre hommes ont été reconnus coupables d’aveux conformément à l’acte d’accusation modifié. Ils ont reconnu qu’entre octobre 2015 et août 2016, ils ont volé et démonté des véhicules militaires. Ils ont également volé du carburant dans des stations d’essence. Les accusés ont vendu le carburant volé à des tiers.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dans le verdict, le tribunal a insisté sur la gravité des actes des accusés et sur les torts causés à la sécurité publique et à l’État: « … S’agissant d’un vol de carburant important à Tsahal, cela nuirait à son état de préparation opérationnelle et entraînerait un risque d’atteinte réelle et importante à la sécurité du public.  »

Les accusés ont avoué ces accusations dans leur déclaration, ont revendiqué la responsabilité de leurs actes et se sont engagés à verser au ministère de la Défense une somme de 700 000 NIS dans un délai de trois mois. Selon cet accord, le non-paiement du délai de paiement entraînera un paiement supplémentaire de 778 000 NIS, plus 20 000 NIS de frais de justice et autres frais.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !