Aerobatic - Fighter Plane

En 2015, le gouvernement égyptien a signé un accord avec le gouvernement français pour la fourniture de 24 avions de combat Rafael à deux places, avec l’option de commander 12 autres avions similaires. Le contrat prévoyait également la possibilité d’acheter des armements français pour ces avions.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

À ce jour, la France a fourni 14 avions Rafael à l’Égypte et des discussions sont en cours pour une option d’achat de 12 avions supplémentaires.

Les médias égyptiens rapportent également que l’Égypte cherche à reitérer sa demande à deux avions en plus des 24  signés.

Cependant, lors de la conférence de presse du président de l’industrie aéronautique française – Dassault Industries, pour résumer le bilan 2017,  ce dernier a déclaré  que l’Egypte voulait acquérir des industries militaires françaises comme des missiles de croisière à longue portée – «l’ombre de la tempête», avec une portée de plus de 500 km, à bord des Avions Raphaël français.

Le président a révélé cela  en demandant le gouvernement français d’obtenir des Américains une licence d’exportation de ces missiles vers l’Égypte aujourd’hui, y compris des composants uniques fabriqués aux États-Unis dont les conditions d’acquisition nécessitent d’obtenir une licence d’exportation appropriée.

Les Français se souviennent très bien comment en 2013 ils ont tenté d’espionner les deux satellites d’espionnage Gulf of the Falcon Eye, mais parce qu’ils avaient des composants américains, ils ont demandé une licence d’exportation que les Américains ont longtemps attendu. Seule l’intervention, un an plus tard, du président Obama a permis aux Français de conclure l’affaire et de recevoir la compensation financière avant qu’ils ne subissent de lourds dommages financiers.

Dans ce cas, le gouvernement américain doit autoriser la France à vendre les missiles de croisière à longue portée à l’armée de l’air égyptienne.

Les données des missiles de croisière indiquent clairement que cela améliorera le bras de frappe à longue portée de l’Egypte et permettra à ces avions de tirer, par exemple, des missiles de croisière sur n’importe quelle cible en territoire israélien tout en survolant le Nil dans son Delta égyptien.

Israël agira s’il tente d’empêcher cette option de la part de l’armée de l’air égyptienne.

L’Institut de Stockholm pour la recherche internationale montre que depuis 2015 l’ Egypte a reçu 30 missiles de croisière de ce type apparemment sans tracas de la part de la France.
Encore 50 missiles de croisière attendent des approvisionnements après un permis américain qui n’arrivera probablement pas pour le moment.

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️