QudsNews rapporte que la « Coalition pour l’intégrité et la responsabilité », connue sous le nom d’AMAL, a publié un rapport indiquant que le gouvernement de l’Autorité palestinienne de Rami Hamdallah, récemment démissionnaire, avait acheté 5 000 nouveaux véhicules, affirmant que l’entretien des vieux véhicules était trop coûteux. 

En outre, un des ministres du gouvernement qui n’a pas été nommé a changé le mobilier de son bureau peu de temps après les changements précédents, au coût de 300 000 shekels.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le site du Kiff : Tout ce que vous ne savez pas sur les avantages en Israel et ses découvertes, rendez vous sur Rak Be Israel !

Bien que le gouvernement palestinien ait annoncé des mesures d’austérité en 2015, il n’a en réalité mis en œuvre aucune procédure d’austérité. Le budget de fonctionnement a augmenté au cours des années «d’austérité» 2016-2018, passant de 6 milliards à 7 milliards de shekels.

Alors que les représentants du gouvernement consacraient des sommes considérables à leurs propres besoins, les employés ont été forcés de prendre leur retraite tôt, selon ce rapport.

AMAL semble être indépendant.

Hamdallah était largement considéré comme un personnage modéré, non corrompu par la corruption.

❣️ SOUTENEZ L'EQUIPE D'INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

 

 

1 COMMENT

  1. Les palestiniens ne le sont que de nom.
    Ce sont les voyous musulmans que tous les pays arabes dans le monde (algerie,maroc…) ont rejete et cet vermine est venue s’installer sous l’etiquette « palestinienne ».
    Que ce sont des voleurs, escrocs et meurtriers et que leur « premier sinistre » les vole, rien d’etonnant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.