Selon le site Algemeiner, le président Hussein Obama sera le grand perdant des élections israéliennes.

La structure du système israélien parlementaire n’encourage pas à l’unité. Tant que les électeurs de la droite pensent que Netanyahu restera le premier ministre , ils vont se sentir libres de voter pour d’autres partis au sein du bloc .

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Tout d’abord, le parti de Bennett en priorité car Netanyahu doit lutter contre les vieux démons de dix ans pour adoucir l’opinion publique israélienne depuis 2003, avec Ariel Sharon. Le Likoud a 38 mandats, qui ont augmenté à 40 après l’arrivée  de Nathan Sharansky  et un an plus tard a entrainé le «désengagement» qui s’est terminé pour un déracinement de dix mille juifs de la bande de Gaza, la création de l’enclave du Hamas à la frontière sud d’Israël et des milliers de roquettes tirées sur des civils israéliens.

De plus, pour la majorité des Israéliens les préoccupations les plus pressantes sont d’ordre économique – et Netanyahu lui-même vient de reconnaître ce bug politique raison pour laquelle il a nommé Moshe Kahlon, le héros de la classe moyenne israélienne, le vainqueur  des communications dans l’industrie, et en tant que président de l’Autorité israélienne des terres, il lui a demandé de faire baisser les prix du logement.

Néanmoins,  Obama reste faible en Israel, pour sa désapprobation envers  Netanyahou et son soutien indirect à Tzipi Livni (dont la position dans les sondages est en chute libre ) .

Une preuve de ce que l’on peut découvrir  sur la page facebook de Naftali Bennett ou il veut essayer de saisir cette nouvelle opportunité, en rappelant que la Maison Blanche est apparemment très préoccupée par son ascension fulgurante :

« Nous allons écouter ce que l’Amérique a à dire, …..et nous allons faire ce qui est mieux pour Israël car l’arrogance monumentale d’Obama, son manque  de croyance pour l’électeur israélien, son traitement honteux envers  Netanyahu et  plus que tout le reste -son rapprochement avec des mouvements islamistes au Moyen-Orient. Toute proposition concernant le conflit israélo-arabe exige que le public israélien  doit avoir une pleine et entière confiance au président américain. Les résultats des élections du 22 Janvier montreront à quel point cette confiance est maintenant absente ».

Il n’est pas clair du tout que Netanyahu puisse gagner, et encore moins être le premier pour former le prochain gouvernement. Il sera plus facile de réfléchir après les résultats …..

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !