Le ministère de la Santé envisage de demander aux nouveaux vaccinés d’éviter de faire de l’exercice physique

Les personnes vaccinées avec le vaccin contre le coronavirus Pfizer peuvent être invitées à éviter les exercices intenses et toute autre activité physique pendant une semaine après avoir reçu chaque dose en raison de cas de myocardite qui ont été détectés chez un petit pourcentage de personnes vaccinées, a appris le Jerusalem Post .

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dans un diaporama préparé pour le comité consultatif du ministère de la Santé pour le contrôle des épidémies et les vaccins contre les coronavirus, que le Post a examiné, certains responsables de la santé de la division d’épidémiologie du ministère de la Santé recommandent aux individus « d’éviter toute activité intense pendant une semaine après leur deuxième dose de vaccins à ARNm COVID-19.
La marche occasionnelle, les étirements, le travail debout et les travaux ménagers seraient tous acceptables.

Si elles sont acceptées, les directives données aux personnes vaccinées après avoir reçu le vaccin seraient mises à jour. La recommandation fait suite à une étude publiée tard mercredi soir montrant qu’une dose du vaccin Pfizer augmentait le risque d’inflammation cardiaque – cependant, les cas étaient généralement bénins et la majorité concernaient de jeunes hommes.

🟦 ANNONCE 🟦

« Nous recommandons à tout le monde, en particulier les adolescents et les jeunes hommes de moins de 30 ans, d’éviter les activités intenses, telles que les exercices intenses, pendant une semaine après les première et deuxième doses », a déclaré le diaporama.

Il définissait l’exercice à haute intensité comme un entraînement en circuit, des formes vigoureuses de musculation, le sprint et la natation sur de longues distances. Les officiels ont déclaré que les athlètes de haut niveau qui craindraient de perdre leur condition physique pourraient envisager de « réduire leur niveau d’exercice » à une faible intensité.

Publicité 

Un membre du panel sur les vaccins a déclaré au Post que bien que la question soit discutée lors de la prochaine réunion, la plupart des membres du comité y sont actuellement opposés.

 
🟦 ANNONCE 🟦