Le nombre total de décès dus au COVID en Israël approche les 8 000

Les tests COVID effectués en Israël ont confirmé 1 793 nouveaux cas, pour un total de 23 821 cas confirmés, a rapporté mercredi le ministère de la Santé. Le taux de positifs dans les tests effectués au cours de la même période de 24 heures était de 1,7 %, le plus bas en près de trois mois.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Mercredi matin, 412 patients COVID étaient enregistrés dans un état grave. Au total, 215 patients COVID hospitalisés étaient dans un état critique, dont 178 qui étaient sous respirateurs.

Parmi les patients dans un état grave, 315 n’étaient pas vaccinés ; 39 avaient été vaccinés mais n’avaient pas reçu de rappel et 59 étaient complètement vaccinés, ce qui signifie que plus de 76 % des cas graves se sont développés chez des personnes non vaccinées, contre 14,3 % chez des patients vaccinés.

🟦 ANNONCE 🟦

Le taux de reproduction du virus a légèrement augmenté et, mercredi matin, il était de 0,74. Les deux décès supplémentaires mercredi ont rapproché Israël de 8 000 décès dus au COVID, avec 7 959 Israéliens ayant succombé au virus depuis que la pandémie a frappé Israël au début de 2020.

Au total, 86 195 enseignants et étudiants étaient en quarantaine. Ce chiffre comprenait 12 636 étudiants et 570 enseignants testés positifs au COVID.

Publicité 

Pendant ce temps, le comité qui conseille le gouvernement sur la politique vaccinale a décidé de ne pas diffuser ses débats en direct à la télévision. Le comité a également débattu d’une proposition de créer des comités d’exemption dans les organisations de santé israéliennes pour gérer des cas spécifiques d’exemption des recommandations de vaccination.

 

🟦 ANNONCE 🟦