Les inquiétudes grandissent en Europe : restrictions sur les vols, fermeture partielle et couvre-feu nocturne

Plusieurs cas de la nouvelle variante du virus corona, Omicron, ont été détectés au cours de la dernière journée dans des pays européens, et les autorités du continent réagissent au danger potentiel en réintroduisant des restrictions de circulation pour les touristes et les résidents revenant d’Afrique.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La plupart des pays européens ont interdit les vols directs en provenance d’Afrique du Sud et d’autres pays du sud du continent au cours du week-end, tandis que d’autres ont interdit l’entrée des touristes en provenance de pays où des cas d’Omicron ont été détectés et nécessitent un isolement strict des rapatriés. Au Royaume-Uni, le gouvernement a rétabli l’obligation de porter des masques dans les transports publics et a déclaré un devoir corona deux jours après l’atterrissage, pour ceux qui rentrent dans le royaume depuis n’importe quelle destination.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

En Allemagne, les autorités ont signalé jusqu’à présent trois cas de corona. Deux d’entre eux à Munich et un dans le Land de Hesse. Selon les rapports, l’un des patients a été vacciné avec deux doses. Les trois patients sont isolés à leur domicile et ne nécessitent pas de soins médicaux, a-t-on rapporté. Des cas isolés de la nouvelle mutation ont également été détectés en Italie, en République tchèque et au Royaume-Uni, ainsi qu’en Australie. La source de la plupart des patients selon les rapports se trouve dans ceux qui sont revenus du sud du continent africain. Aux Pays-Bas, environ 60 patients corona ont été localisés parmi 600 passagers sur deux vols qui ont atterri dans le pays en provenance d’Afrique du Sud au cours du week-end. Les autorités mesurent les échantillons pour voir si certains d’entre eux sont malades à cause de la mutation omicron.

Les craintes d’une nouvelle mutation en Europe grandissent en même temps qu’une importante épidémie de corona est vécue par de nombreux pays, jusqu’à présent principalement dans le nord et le centre du continent. Aux Pays-Bas, où le taux de morbidité est parmi les plus élevés d’Europe occidentale (22 000 cas par jour), les autorités ont annoncé une fermeture partielle.

Publicité 

Tous les restaurants, cafés, magasins non essentiels et lieux culturels seront fermés de cinq heures de l’après-midi à cinq heures du matin, afin de tenter de réduire les contacts entre les résidents et de freiner la propagation rapide du virus. A l’intérieur des maisons, seule une réunion de cinq personnes maximum est autorisée. La fermeture partielle durera au moins trois semaines. Les écoles et les jardins d’enfants continueront de fonctionner comme d’habitude, mais le gouvernement a appelé ceux qui peuvent travailler à domicile à le faire.

Au Royaume-Uni, la découverte de la nouvelle mutation en Afrique du Sud, qui entretient des liens commerciaux et aériens étendus avec le Royaume-Uni, a entraîné un changement de politique rapide, le premier depuis la mi-juillet. Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé qu’un résident est tenu de porter le masque dans les transports en commun et dans les magasins fermés à partir de la semaine prochaine, et que toute personne entrant dans le pays devra effectuer un test PCR le deuxième jour de son arrivée, et être isolée jusque là. Cette décision vise à « ralentir la propagation possible » du virus, a déclaré Johnson. La Grande-Bretagne est également confrontée à une augmentation de la morbidité, revenant à des niveaux d’environ 50 000 cas corona par jour. Johnson a clairement indiqué qu’il n’y aurait pas besoin d’un « label vert » dans le cadre de la nouvelle politique.

En Suisse, qui n’a pas tardé à interdire l’entrée des touristes en provenance des pays où le virus a été découvert, dont Israël, un référendum aura lieu aujourd’hui concernant les restrictions sur le corona. Les résidents du pays, où la proportion de résidents est relativement faible (65 %), décideront de continuer à adopter la « marque verte » ainsi que d’allouer des ressources pour des tests approfondis et un soutien financier suite aux conséquences de la lutte contre le la peste. Le pays exige également dix jours d’isolement pour les personnes venant du Royaume-Uni, des Pays-Bas et d’Égypte, pays où des cas d’Omicron ont été détectés.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦