Les velléités dénatalistes du maire de Bruxelles par Michel Tarrier

Proposant à ses concitoyens une piste pour lutter contre la grave surpopulation de la ville de Bruxelles, Freddy Thielemans, bourgmestre (maire) socialiste de la capitale belge vient de défrayer la chronique en « osant » exhorter à la dénatalité, principe oh ! combien tabou, mais sans pour autant – électoralisme oblige – édicter de réelles mesures de limitation des naissances.

🟦 ANNONCE 🟦

Dans un débat jeudi dernier en Flandres, le maire de Bruxelles a réclamé que « Le thème de la limitation des naissances devait pouvoir être abordé dans le cadre de la lutte contre la surpopulation ». Et de justifier ainsi sa déclaration : « Nous avons à Bruxelles, beaucoup de familles nombreuses comptant sept ou huit enfants. Elles demandent un appartement social, mais ces appartements n’existent habituellement pas ».

Publicité 

Blasphème contre les familles nombreuses…

Les regards se portent évidemment sur les Bruxellois d’origines étrangères à l’Europe. Peine perdue, inutile de pointer du doigt une communauté dont le taux de natalité est souvent considéré comme plus élevé que celui du reste de la population, le maire s’en défend, mais par une réponse quelque peu sibylline : « Ce problème, vous le retrouverez aussi bien dans les familles musulmanes que dans les familles juives, et même parmi les chrétiens… ». La ville de Bruxelles compte 520.000 familles dont un peu plus de 2.000 possèdent plus de cinq enfants.

D’ordinaire, sachant qu’on touche ici une notion sacro-sainte de la liberté individuelle, les leaders politiques des démocraties occidentales ont tout intérêt à se réjouir publiquement de voir la population progresser alors que l’ensemble de l’Europe serait menacé par un vieillissement accéléré. Nous feignons d’ignorer l’avenir pour ne se préoccuper que des retraites, quitte à ce que les gens des mégalopoles finissent par se marcher dessus, connaissent des chômages aussi longs que leur vie d’adulte actif ou des salaires de 200 euros et ne bouffent plus que des OGM… Il faut donc rendre grâce à Freddy Thielemans pour sa témérité d’avoir fait une entrée fracassante dans la campagne municipale en vue de l’élection du 10 octobre prochain où il vise, peut-être avec une vérité contre-productive, le renouvellement de son mandat.

Le taux de natalité bruxellois est supérieur à celui de la Belgique, mais en 2009 comme en 2010, l’accroissement de la population de la capitale s’expliquait aussi par le solde migratoire. Bruxelles attire les Belges et les étrangers, surtout Européens, par son potentiel économique. Beaucoup de ces migrants arrivent dans la capitale quand ils sont en âge de procréer. La région de Bruxelles-Capitale est le troisième PIB régional de l’UE. Entre 2000 et 2010, la population bruxelloise a crû de près de 13%. Aujourd’hui à 1,08 million d’habitants, les dernières projections du Bureau Fédéral du Plan (BFP) tablent sur une population bruxelloise de 1.270.000 personnes en 2020, 1.418.000 en 2050 et 1.475.000 en 2060.

Point de vue

À partir de combien de progénitures une famille est-elle « trop » nombreuse ? Nous dirons huit, voire dix pour les cathos ou les musulmans conservateurs et atteints de cécité écologique pour cause d’aveuglement dogmatique. Nous dirons deux pour ceux, écomalthusiens, qui voient loin et estiment que même une croissance démographique zéro ne comporte aucun remède parce que nous sommes déjà surnuméraires, en inéquation avec les ressources, en surcharge sur Terre et qu’il faut envisager une vraie décroissance démographique (et économiques), parce que : 1) nous sommes déjà entrés dans une crise écosystémique ingérable après avoir franchi le pas des 3 milliards dans années 1960 et 2) la planète (qui n’est plus plate…) n’est ni extensible, ni rechargeable et qu’en raison de cette finitude, « Nous périrons sous les berceaux », ainsi que le clamait sans complaisance et avec encore moins de démagogie Jacques-Yves Cousteau, un homme bien-aimé de l’opinion publique.

Gouverner, c’est prévoir…

Le vrai problème (mondial) n’est pas de stabiliser les naissances mais de les réduire, et donc d’inciter sérieusement à la dénatalité. Il nous faudrait (conditionnel !) revenir au seuil de ces 3 milliards des années 1960 et non pas tendre aux 9 ou 10 milliards de 2050. Rien d’eugéniste ou de génocidaire là-dedans, il ne s’agit pas d’éliminer des gens mais d’en produire moins. On ne tue pas un Être non-né ! Et un bébé n’est pas qu’un « jouet » pour des parents trop souvent inconscients, mais aussi un futur adulte consommateur. Un seul Terrien occidental pollue comme plusieurs dizaines d’habitants des pays pauvres. Il est donc aussi urgent de réduire (un peu) les naissances chez nous que de les réduire (beaucoup) dans la plupart des pays émergents (et qui n’émergeront jamais !), notamment en Afrique subsaharienne. Vivre moins nombreux pour que tout le monde puisse vivre heureux et ne pas occuper les niches écologiques des autres espèces. Si Bruxelles ne comprend pas, le Monde doit comprendre !

La solution ? Soyons plus nombreux à l’être moins ! C’est l’ONG francophone Démographie responsable qui le dit, comme je m’épuise à l’expliquer dans tous les sens dans la plupart de mes livres. Les démographes officiels pratiquent une démographie hors-sol, aveuglément économique, faisant abstraction des conditions écologiques et des interdépendances.

Il faut reconnaître que l’homme moderne est devenu une espèce invasive. Parodiant la réflexion de Kenneth Boulding : « Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste. », je dirais : « Celui qui croit qu’une démographie exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un démographe ».

« Procréer était autrefois un devoir ; c’est aujourd’hui un droit limité ». Albert Jacquard

« Nous sommes déjà trop nombreux pour vivre, pour vivre non pas en insectes, mais en hommes ; nous multiplions les déserts à force d’épuiser le sol, nos fleuves ne sont plus que des sentines et l’océan entre à son tour en agonie, mais la foi, la morale, l’ordre et l’intérêt matériel s’unissent pour nous condamner à la peuplade : il faut aux religions des fidèles, aux nations des défenseurs, aux industriels des consommateurs, c’est dire qu’il faut des enfants à tout le monde, n’importe ce qu’ils deviendront, adultes. » Albert Caraco

Source : Agora Vox



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 
🟦 ANNONCE 🟦