Marche du retour 5 - Media palestiniens

En 1831, à la suite de la conquête de la Terre par l’Egypte, après l’empire ottoman, une vague d’immigration de milliers d’égyptiens s’installa dans la zone située entre Gaza et Tul Karm et la vallée de Hula, ainsi que dans le reste du pays.

Ces migrations se sont poursuivies au cours des décennies suivantes et ont été documentées par diverses sources. Par exemple, en 1865, le géographe britannique Tristram écrivait à propos de la concentration d’immigrants égyptiens à Jaffa, de Sheik Munis, de Nahal Iron, de Bet Dagan, de Beit Shean et de bien d’autres.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

En 1913, le géographe suisse Baldenspreger la documenta, mais à Jaffa seulement, des immigrants de 25 pays musulmans , ainsi que des immigrants de Syrie et du Maroc à Ramle.

Dans le livre « Mezad VeMekedem » de Joan Peters, il a été révélé que, selon un recensement effectué en 1931 dans la Terre d’Israël sous le mandat britannique, il y aurait eu des immigrants musulmans et chrétiens qui parlaient 51 langues différentes et venaient de 24 pays.

Qu’est-ce qui a provoqué les vagues d’immigration qui ont propulsé la population de Jaffa de 1831 à 1947 , 17 fois à Haïfa et 5 fois plus à Ramlé? Est-ce le désir de la terre promise? Bien sur que non.

Les deux guerres mondiales ont accru la demande de main-d’œuvre pour la construction d’installations militaires, de voies ferrées, de routes, du port de Haïfa, de carrières et de marécages asséchés. En outre, les vagues d’immigration juive de 1880 ont entraîné une croissance économique et une demande de main-d’œuvre. Ces facteurs ont entraîné une augmentation sans précédent de l’immigration arabe en Terre d’Israël.

Les données prouvent le simple fait que la plupart des Arabes de la Terre d’Israël descendent des descendants d’immigrés arrivés aux XIXe et XXe siècles d’Égypte, du Soudan, du Liban, de Syrie, de Jordanie, d’Irak, d’Arabie saoudite, d’Afrique du Nord, de Bosnie et d’Afghanistan.

Le Ministre de l’Intérieur du Hamas a fait une déclaration fracassante : « La moitié des Palestiniens sont des Égyptiens et l’autre moitié des Saoudiens »

Les Palestiniens sont également bien conscients de cela. En effet, le 23 mars, le ministre de l’Intérieur du Hamas, Fathi Hamad, a déclaré à Al-Jazeera: « Nous avons tous des racines arabes originaires d’Arabie saoudite, du Yémen et d’autres pays. La moitié des familles égyptiennes … Plus de 30 clans à Gaza s’appellent al-Masri. L’Egypte et la moitié d’entre eux Saoudiens … « .

Si oui, quel est le terme « Palestiniens »?

L’origine du nom Palestine n’est ni arabe ni musulman. Il a été donné à la Terre d’Israël par l’empire romain – après l’expulsion des juifs à la suite de la révolte des Bar Kokhba – afin de dissimuler toute trace du judaïsme, des juifs et de l’État juif. Afin d’intensifier les dégâts, les Romains ont choisi la Palestine comme parmi les Philistins, ennemis jurés du peuple juif, originaires des îles égéennes de la Grèce.

Ainsi, contrairement à la sagesse conventionnelle, les Arabes de la Terre d’Israël n’étaient plus présents depuis lors, aucun peuple palestinien n’a perdu sa terre et un État palestinien n’existait certainement pas.

Il est des petits clics qui peuvent avoir un grand impact. Infos-Israel.News est un beau projet qui mériterait amplement qu’un vieil adage s’applique à lui : « les petits ruisseaux font les grandes rivières ». Soutenez nous !

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Vous avez un blog ou un site, et voulez partager nos articles, rendez vous sur notre Page : Un texte d'introduction de l'article de votre choix de 600 mots avec le lien est à votre disponibilité et autorisé à la reproduction dans de telles conditions !

2 COMMENTS

  1. C’est un rappel que beaucoup trop de gens ont oublié « volontairement » ! Qui parmi les membres de l’ONU va aujourd’hui rappeler que le pseudo peuple palestinien n’existe pas sauf pour désigner les Juifs qui jusqu’en mai 1948 voulaient se rendre en Israël que les Grands Bretons leurs empêchaient d’atteindre ? Aucun sauf Israël !

  2. Faites suivre cet article à l’ONU, l’EU, l’UNESCO, Macron, Merkel, le Quai d’Orsay, et tous les BDS de la terre.
    AM ISRAEL HAI
    ROSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.