Netanyahou : Nos ennemis ne sont pas les Haredim !

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Les derniers événements à Mea Shearim puis à Beth Shemesh ont permis un défouloir de haine contre les communautés Harédim. De nombreux sites français, israéliens et étrangers ont écrit de nombreux articles qui dénigrent de façon gravissime cette communauté très importante en Israël qui est à la fois présente dans les yechivot, l’armée et le monde du travail.

Les conséquences sont graves car les derniers événements (qui sont des cas isolés!) qui ont été bien trop médiatisés contrairement à des actes plus graves comme les enlèvements de jeunes filles juives et le viol de l’une d’entre elles à Ashkelon par des bédouins n’a que peu ému les journalistes et les médias.

Publicité 

Des partis religieux, de toutes tendances ont aussi participé à cette médiation de masse qui donne une image des religieux en Israël très négative;

De par toutes ces conséquences néfaste, ce soir Netanyahou a mis en garde contre la haine anti-haredi en disant que « Le public ne peut pas généraliser et assimiler des segments entiers de la société à des extrémistes » devant la Knesset en référence aux récents évènements violents impliquant des ultra-orthodoxes.

Nos ennemis sont ailleurs, et ils sont loin de respecter le droit de la femme, mais on ne fait cas de celles ci , n’est ce pas ?Les roquettes continuent de tomber dans le sud d’Israel (encore se soir!) et pourtant c’est Beth Shemesh qui fait la Une des journaux ?

Nous souffrons bien trop de la désinformation, alors informons ce qui est prioritaire : Les dangers du Hamas, de l’Iran, et la sécurité d’Israël doivent être notre priorité!

Soyons soudés !

🟦 ANNONCE 🟦