Deux startups israéliennes (Nucleix et Medial EarlySign) développant des tests sanguins pour le diagnostic du cancer du poumon au stade précoce.

Celui de Savicell réalise un taux de réussite de 91 %. La détection précoce donne au patient une chance de récupération de 50 à 80 %. À un stade avancé, il n’est que de 4 %.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le cancer du poumon est la principale cause de décès par cancer dans le monde. La survie dépend en grande partie du stade du diagnostic : la maladie localisée a une survie supérieure à 55 % à 5 ans, alors que, pour les tumeurs propagées, ce taux n’est que de 4 %.

Par conséquent, la détection précoce du cancer du poumon est essentielle pour améliorer le pronostic. Dans cette étude, nous présentons une approche innovante, non invasive, de détection du cancer basée sur des mesures des profils d’activité métabolique de cellules du système immunitaire.

Pour chaque test d’immuno-biopsie liquide, une plaque à puits multiples 384 est remplie de PBMC fraîchement séparées, et chaque puits contient l’un des 16 stimulants sélectionnés à plusieurs concentrations croissantes.

L’acidité extracellulaire est mesurée pendant environ une heure et demie à l’état ouvert comme à l’air et hermétiquement fermé à l’aide d’un lecteur de plaque à fluorescence. Les deux états permettent de mesurer l’accumulation en temps réel de produits métaboliques «solubles» par rapport aux produits «volatils», différenciant ainsi entre la phosphorylation oxydative et la glycolyse aérobie.

Les profils d’activité métabolique sont analysés pour le diagnostic du cancer à l’aide d’outils d’apprentissage automatique. Nous présentons une étude de précision du diagnostic, utilisant un modèle de prédiction multivariable pour différencier les échantillons de cancer du poumon et les échantillons de contrôle de sang.

Le modèle a été développé et testé sur une cohorte de 200 sujets (100 cancers du poumon et 100 sujets témoins), ce qui a permis d’obtenir une sensibilité de 91 % et une spécificité de 80 % lors d’une validation croisée par 20. Nos résultats indiquent clairement que le modèle clinique proposé convient au diagnostic précoce non invasif du cancer du poumon et est indifférent au stade et au type histologique du cancer du poumon.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !