Nadia Cohen dans une interview personnelle avec Sivan Rahav Meir, révèle de nouvelles informations sur son mari qui a été pendu en Syrie apres avoir été reconnu comme un agent du Mossad.

ABONNEZ VOUS A NOTRE NOUVELLE NEWLETTER

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

Bientôt un musée basé sur des dons, sera établi en Israël en souvenir à l’agent du Mossad Eli Cohen, le plus médiatisé depuis tant d’années pour son travail de plusieurs années pour éviter à Israël des dommages irréversibles. Le musée parlera de la naissance de l’agent jusqu’à sa mort en Syrie et en passant par son mariage avec Nadia Cohen.

Il se sont rencontrés car ils étaient voisins, et pour Nadia, son mari était lui et personne d’autre, c’était clair et évident. Elle ne savait pas que son futur mari était un agent du Mossad. Après la naissance de leur fille Soria, Eli Cohen est parti pendant 8 mois en Syrie et il revenait de temps en temps pour des périodes très courtes. Ils ont mené le même rythme de vie même après la naissance de leur seconde fille Irith.

Nadia commencé à se poser beaucoup de questions sur les activités de son mari qui ne parlait pas et c’est seulement à la grossesse de son troisième enfant, leur fils Shai, que Nadia a compris que son mari vivait une vie dangereuse. Elle lui ai dit tu crois que je ne comprend pas, et que tu ne dis rien sur tes voyages en Syrie contrairement à l’Egypte ? Mais au milieu de toutes ces questions, il fallait s’occuper des jeunes enfants et les interrogations passaient ainsi… sans réponse claires.

Publicité 

La vie a continué ainsi pendant 5 années, la famille habitait avec peu de moyens dans un appartement de Bat Yam. Entre temps, Eli Cohen continuait ses missions dangereuses en Syrie sous le nom de Kamel Amin Fahabat en donnant de informations importantes en confidentielles à Israël.

Lors de sa dernière mission avant d’être attrapé, Nadia ne voulait pas qu’il parte, elle avait fait un mauvais rêve à son propos et finalement il a été attrapé par les autorités syriennes. A ce moment Nadia est devenue une veuve sans pouvoir faire le deuil de son mari car le corps de l’agent n’a jamais été rendu.

Ce sont ses enfants, jeunes à l’époque qui l’ont aidé dans cette terrible épreuve. Sa fille ainée de 6 ans, lui a dit, « toutes les mamans que je connait portent des robes avec des fleurs et toi tu as que des robes noires ». Nadia a compris, que ses enfants souffraient comme elle et elle a acheté une robe avec des fleurs…

Elle a parlé de la montre de l’agent qui a été retrouvée en Syrie et qui lui a été donnée, et elle ajoute que ce genre de montre n’aurait jamais été possible de lui acheter et qu’elle avait juste acheté (pas l’état) pour paraitre l’homme qu’il devait être en Syrie.

Publicité 

Elle a aussi parlé de la nouvelle vidéo de l’agent se promenant en Syrie qui a été documentée cette année, et raconte le témoignage d’une famille juive de Syrie de l’époque concernant son mari. Cette famille possédait un magasin de produit casher, Eli Cohen s’est rendu dans l’endroit, juste pour goûter de la Matsa et demander ce qu’étaient les « matsot » en se faisant passer pour un syrien, mais en fait il voulait juste goûter la matsa et se ressentir juif à nouveau et ressentir la fête de Pessah.

Elle ajoute qu’elle ne regrette en rien de s’être mariée avec un homme comme Eli, malgré toutes les épreuves jusqu’à aujourd’hui.

(Le jour où vous aurait envie de manger du pain à Pessah… pensez à Eli Cohen.)

🔊 Abonnez vous à la nouvelle Newsletter !

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE



IMPORTANT 

Facebook nous censure depuis quelques semaines. La solution ? Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News Sans censure, rejoignez moi sur l'application Telegram : https://t.me/infoisraelnews