Pr Sharon Alroi-Price : « La variante Omicron provoque une maladie bénigne »

La souche de coronavirus Omicron se propage inhabituellement rapidement, mais ne provoque pas une évolution sévère de la maladie. Le chef de la santé publique au ministère de la Santé, le Dr Sharon Alroi-Price, a déclaré aux législateurs de la Knesset que les personnes qui ont contracté la nouvelle variante du virus sont légèrement malades. Cependant, sa transmissibilité est beaucoup plus forte que celle du Delta. Le virus se propage inhabituellement rapidement dans le monde entier. Les autorités d’Allemagne, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne, de Belgique, d’Australie, de République tchèque, d’Italie ont annoncé hier et ce matin la détection de cas d’infection à « Omicron ».

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Alroi-Price a déclaré aux législateurs réunis pour valider les décisions du cabinet d’hier que le cas d’une infection massive aux Pays-Bas montre à quelle vitesse la nouvelle souche se transmet de personne à personne. Sur deux vols arrivés à Amsterdam en provenance d’Afrique du Sud, sur 624 personnes, 61 ont été infectées.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

La propagation de la souche en Afrique du Sud a été facilitée par le fait que la proportion de vaccinés dans ce pays est faible. Seulement 42 % de la population a reçu au moins une dose du vaccin. Parmi les personnes de plus de 50 ans, les deux tiers sont vaccinés. Il existe un vaccin dans le pays, mais les autres ne sont pas intéressés par la vaccination. Les médecins craignent qu’Omicron ne se propage aux pays africains où les taux de vaccination sont très faibles. En Namibie, par exemple, seuls 13,7% sont vaccinés, et au Malawi, 5,6%. Globalement, 10 % sont vaccinés sur le continent, contre 64 % en Amérique du Nord. L’avertissement de l’OMS sur l’inadmissibilité de la vaccination uniquement dans les pays développés se réalise. Avec la mondialisation actuelle, cela aurait dû revenir comme un boomerang.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Publicité 

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦